1971, la première Autolib’ était une Simca 1000

3275
Print Friendly, PDF & Email

VINTAGE FRIDAY. En 1971 une première tentative d’autopartage est testée à Montpellier. Le système de voitures en libre-service où chaque abonné dispose d’une clé numéroté pour démarrer le véhicule s’appelle ProcoTip. En plus de l’abonnement l’utilisateur paie directement sa consommation en insérant dans le Tipmètres du véhicule – boitier directement connecté au moteur de la Simca 1000 automatique – des jetons qui seront rognés kilomètre après kilomètre. Un jeton acheté 10 francs (1,5 €) permettait de rouler une vingtaine de kilomètres. Comme pour le système Autolib’ de nombreuses places réservées de parking furent mises à disposition afin de garer les 30 véhicules en test. Malheureusement le comportement des usagers qui ramenaient les véhicules le soir dans leur garage et des problèmes financiers ont eu raison de cette toute première Autolib’.