COVID-19 : En Île-de-France, les garagistes grands gagnants du PGE

179
Print Friendly, PDF & Email

En lien avec la Banque de France, Bpifrance et la Fédération bancaire française, le ministère de l’Économie et des Finances publie, à compter du 24 avril, un tableau de bord hebdomadaire permettant de suivre la distribution des prêts garantis par l’État (PGE). Le tableau recense les prêts accordés par taille d’entreprise, par secteur d’activité, par région et par cote de crédit.

Les données sont en accès libre ici.

Entre le 25 mars et le 23 avril, sur le territoire national, Bercy annonce que 43,2 milliards d’euros de prêts garantis ont été accordés par les banques à 281 272 entreprises, dont 90 % sont des très petites entreprises (TPE). Le taux de refus sur les demandes éligibles étant de 2,4 %.

En ce qui concerne l’Île-de-France, le montant des prêts accordés atteignait 11 milliards d’euros au 24 avril et concernait 50 104 entreprises, dont 89 % de TPE. En termes de part dans le montant global des aides consenties, les TPE représentent 46,33 % du total (voir graphique ci-dessous).

Si l’on pouvait supposer que le secteur de la restauration et de l’hôtellerie serait le principal bénéficiaire du PGE, il n’en est rien.

Au 24 avril, c’est le secteur du commerce et réparation d’automobiles et de motocycles qui est le principal bénéficiaire, tant en termes de nombre d’entreprises (10 357, soit 20,67 % du total) que de montants accordés (3 205 millions d’euros, soit 29,08 % du montant total). Suivent les activités spécialisées scientifiques et techniques (15,87 % du montant) et l’hébergement et la restauration (10,46 %).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.