COVID-19 : Le Grand Paris loin du déconfinement ?

281
Print Friendly, PDF & Email

Selon Le Guide Santé, et en fonction des données existantes, le Grand Paris ne serait pas éligible à un déconfinement le 11 mai prochain.

Le Guide Santé suit en effet les recommandations de l’Académie nationale de Médecine, pour qui la sortie du confinement ne peut s’envisager que si deux conditions essentielles sont réunies : un taux de décroissance effectif des personnes hospitalisées et un taux de disponibilité des lits de réanimation supérieur à 40%. Or, selon la récupération des données hospitalières par département de Santé Publique France au 21 avril 2020, à Paris, le taux de décroissance n’est que de 10,2% et le taux de disponibilité des lits de réanimation de 17,48%. En Seine-Saint-Denis, le taux de décroissance est à peine de 3,52% et le niveau de disponibilité des lits de réanimation n’est pas revenu au niveau avant la crise. On recense également des taux de décroissance des patients Covid+ très faibles dans le reste de la région : 1,5% dans le Val-de-Marne et 1,10% dans les Hauts-de-Seine.

En ce qui concerne le reste de l’Île-de-France :

  • La Seine-et-Marne connaît un taux de décroissance des cas de patients Covid-19 de 9,18%. Dans ce département, les lits de réanimation ne sont pas revenus à un taux de disponibilité suffisant.
  • Dans l’Essonne, on observe 2,44% de décroissance des hospitalisés et 4,12% de lits disponibles.
  • Les Yvelines sont dans une situation légèrement plus favorable, mais pas suffisante avec une décroissance de 15,79% et 19% de lits disponibles.
  • Le Val-d’Oise est le département le plus risqué à déconfiner : on y observe seulement 0,11% de décroissance des hospitalisés.