Harlem sur Seine, années 60

211
Print Friendly, PDF & Email

VINTAGE FRIDAY. Nous sommes à Pigalle en 1962, ce quartier est surnommé « Harlem sur Seine », refuge d’artistes noirs américains qui y vivent comme s’ils n’avaient jamais quitté les États-Unis. Dans les années 60, Paris et plus particulièrement ces quartiers du Xème et XXIIIème arrondissements sont présentées comme les lieux historiques de l’âge d’or du jazz.

La célèbre émission Cinq colonnes à la une et son journaliste Pierre Dumayet ont suivi un de ces américains, John Littleton, qui de discothèques en restaurants, applaudit ses compatriotes. Sa soirée commence généralement à « La Cigale », puis se poursuit au restaurant « Chez Haynes »- plus ancien restaurant américain de Paris situé 3 rue Clauzel (75009) et fermé depuis 2009 – tenu par Leroy Haynes qui y prépare des plats typiquement américains comme les ribs ou le poulet frit. Il est temps prennent de commencer la tournée des bars, un premier verres « Chez Frisco », puis tout le monde descend au « Harry’s Bar » pour rejoindre le célèbre pianiste Charlie Lewis avant de terminer la nuit au « Blue Note » aux côtés de Nancy Halloway.

Emission Cinq colonnes à la une / ORTF du 04/05/1962 Une archive INA