Huit projets subventionnés dans le cadre du « Plan friches » francilien

174
Vue d'un bâtiment industriel en friche à Mantes la Jolie
Print Friendly, PDF & Email

Reconquérir les friches franciliennes tout en luttant contre l’étalement urbain. Tel est l’objectif du « Plan friches » mis en place par le Conseil régional d’Île-de-France en 2019. Il s’est concrétisé par un appel à manifestation d’intérêt à destination des collectivités (communes, Établissements Publics de Coopération intercommunale [EPCI] et Établissement Public Territorial [EPT]), dont les premiers lauréats ont été dévoilés début juillet.

Dix-sept projets ont été retenus, représentant près de 400 hectares à requalifier. Huit d’entre eux bénéficient d’ores et déjà d’une subvention oscillant entre 27 000 et 200 000 euros selon les projets.

Seine-et-Marne
À Montereau-Fault-Yonne
Dépolluer et remettre en état la friche industrielle « Film Argent », afin d’engager un projet de requalification d’espace public et de densification du parc du Confluent.
Subvention : 200 000 euros

À Champagne-sur-Seine
Engager une opération mixte (logements et commerces) de renouvellement urbain sur le foncier de l’ancien lycée Clemenceau, fermé en 2013 avec, pour objectif, de redynamiser le centre-ville sans bétonisation.
Subvention : 60 000 euros

À Bagneaux-sur-Loing
Reconvertir une ancienne halle industrielle en y développant une opération immobilière axée autour de l’habitat, l’activité économique et la culture.
Subvention : 27 000 euros

Yvelines
À Chambourcy
Redonner à une friche de 35 ha son caractère agricole (remise des sols en état, aménagement des parcelles pour les rendre propices à l’exploitation, etc.). L’occasion d’y développer une production bio, d’expérimenter des techniques agricoles innovantes comme la permaculture et développer un réseau de circuit court avec les cantines scolaires de la commune.
Subvention : 200 000 euros

Essonne
À Mennecy
Développer un projet paysager sur d’anciens terrains agricoles.
Subvention : 200 000 euros

Seine-Saint-Denis
À Aubervilliers
Transformer une friche industrielle de 5 ha sur la ZAC Port Chemin Vert, composée de casses automobiles et d’espaces résidentiels vétustes et dégradés pour y construire un espace naturel urbain et une nouvelle offre de logements.
Subvention : 200 000 euros

À Épinay-sur-Seine
Réaliser une opération urbaine orientée sur les thèmes de la culture et de la nature sur un ancien site industriel en conservant dans la mesure du possible les bâtiments existants.
Subvention : 200 000 euros

À Argenteuil
Redynamiser la plaine agricole d’Argenteuil, en y pérennisant l’activité agricole existante et en y installant de nouveaux agriculteurs.
Subvention : 30 000 euros