Île-de-France Mobilités hausse le ton sur Nexteo

192
Print Friendly, PDF & Email

Île-de-France Mobilités va convoquer à une audition les PDG de SNCF Réseau, de SNCF Voyageurs et de la RATP, à la suite de la décision unilatérale de SNCF Réseau de repousser l’appel d’offre du projet Nexteo.

Le conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités s’est, en effet, ému du report d’un projet qui « ne serait désormais entrepris qu’après la réalisation des travaux du CDG Express et des travaux de Roissy-Picardie, alors même que ces projets ne répondent pas à une urgence pour les transports du quotidien ».

Nexteo – pour Nouveau système d’exploitation des trains Est-Ouest – est un système de gestion des trains et d’aide à la conduite développé par SNCF Réseau, SNCF Voyageurs et la RATP pour la ligne E du RER. En janvier 2020, un marché a été lancé pour le généraliser aux lignes B et D, qui subissent depuis longtemps de fortes perturbations de trafic.

Île-de-France Mobilités considère le projet comme essentiel pour ces lignes « qui accueillent 1,6 millions de voyageurs par jour, et font l’objet depuis 2016 d’une politique volontariste d’accélération des investissements et de lancement d’un plan massif de renouvellement des matériels roulants pour faire remonter la régularité actuellement inférieure à 90% ». Pour Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités et de la Région Île-de-France, la décision de SNCF Réseau « est en totale contradiction avec les attentes des voyageurs que nous portons depuis 2016, et avec les discours officiels du gouvernement sur la priorité donnée aux transports du quotidien dont ceux d’Île-de-France qui concentre à elle seule 70% du trafic national de la SNCF ».