La BnF cherche un lieu pour son conservatoire de la presse

179
Print Friendly, PDF & Email

La Bibliothèque nationale de France (BnF) a lancé ce 29 juin un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour la création d’un nouveau centre de conservation de ses collections. Ce nouveau pôle sera doté d’un conservatoire spécifiquement dédié à la collection de presse de la BnF.

La collection de presse de la BnF est l’une des plus anciennes et des plus riches au monde. Elle compte 247 000 titres dont le plus ancien, La Gazette de Théophraste Renaudot, débute en 1631. Ce fonds historique s’est largement développé à travers le dépôt légal et les acquisitions, reflétant fidèlement l’histoire de la presse en France et à travers elle l’histoire du pays lui-même, celle du lien entre pouvoir et information, formation et éducation des citoyens.

Ce conservatoire national de la presse sera un lieu unique en France, rassemblant des collections exceptionnelles dans des conditions de conservation optimales. Le projet permettra également d’accélérer la numérisation de ces documents souvent fragiles et de faciliter leur consultation et leur rayonnement, à l’heure où les grandes questions de société sont plus que jamais d’actualité.

Le présent AMI doit permettre la construction d’un nouveau centre de conservation, un projet ambitieux pour l’avenir des collections patrimoniales. Ce nouveau pôle répondra aux problématiques de saturation des espaces de conservation, avec notamment la création de magasins de collections hautement technologiques, indispensables à la préservation des documents les plus fragiles, et notamment de la collection de presse qui sera au cœur du projet.

L’AMI vise à sélectionner un lieu d’accueil pour ce nouveau pôle de conservation / conservatoire national de la presse et, au-delà, à trouver un partenaire pour le très long terme afin de soutenir le financement de l’investissement du pôle de conservation, mais également nouer une coopération culturelle forte dans le cadre d’un projet ancré dans son territoire.

Le coût total du projet est estimé entre 70 et 90 millions d’euros.

Les grandes caractéristiques du foncier recherché sont les suivantes :
– une parcelle permettant d’accueillir un bâtiment d’une emprise au sol constructible de 15 000 m2 minimum, avec si possible une réserve foncière supplémentaire ;
– une situation à 3 heures de Paris en voiture et 2 heures en transports entre une gare parisienne et le point de desserte en transports en commun le plus proche ;
– une situation hors de zones à risques ;
– une qualité de l’environnement (commerces, services et équipements publics).

Calendrier prévisionnel
• 29 juin 2020 : Lancement de l’appel à manifestation d’intérêt
• 16 octobre 2020 : Date limite de remise des dossiers de candidatures
• Octobre 2020 : Examen des dossiers de candidature et pré-sélection
• Novembre 2020 : Visites des sites présélectionnés et échanges techniques
• Décembre – Janvier 2021 : Finalisation des échanges sur les offres :
• Janvier 2021 : Choix du partenaire et du site.

Le planning de mise en exploitation du pôle de conservation est le suivant : 
Choix d’un site : Année N
Montage du projet et programmation : Année N+1
Choix du maître d’œuvre : Année N+2
Etudes de maîtrise d’œuvre et Travaux : Années N+3, N+4, N+5
Réception, mise en exploitation et inauguration : Année N+6

Plus d’informations ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.