La MGP lance son Centre aquatique olympique

769
Print Friendly, PDF & Email

Ce mardi 9 juin, la Métropole du Grand Paris (MGP) a donné le coup d’envoi de son projet emblématique, le Centre Aquatique Olympique (CAO). En organisant une visite de chantier de la ZAC Plaine Saulnier, à Saint-Denis. Preuve, s’il en est, de l’importance de ce CAO pour la visibilité de la MGP, la visite était conduite par son président, Patrick Ollier en présence d’Anne Hidalgo, maire de Paris, de Tony Estanguet, président de Paris 2024, et de nombreuses personnalités masquées.

Le lancement du chantier intervient trois semaines après le vote du Conseil métropolitain du 15 mai 2020 qui a désigné Bouygues Bâtiment Île-de-France comme futur concessionnaire chargé de la construction, la maintenance et l’exploitation du CAO et du franchissement piéton et cycliste attenant de l’autoroute A1. 

Bâti sur des principes d’écoconstruction, cet équipement deviendra, après les JO 2024, un lieu de pratique du sport grand public et poursuivra sa vocation d’organisation de compétitions nationales et internationales.

Le chantier de la ZAC Plaine Saulnier, dont le CAO fait partie, a démarré le 3 mars dernier. Il se caractérise par diverses actions en faveur de l’économie circulaire et de l’économie sociale et solidaire. Ainsi, l’ensemble du mobilier laissé sur en place est entièrement reconditionné pour être vendu. De même, une recyclerie éphémère a été installée sur site afin que les habitants et les associations du territoire puissent récupérer les mobiliers et/ou matériels issus de la déconstruction des installations du centre de recherche et de développement d’Engie, ancien propriétaire des lieux. Après des travaux de dépollution à l’automne 2020, la construction du CAO débutera à l’été 2021 pour une livraison en avril 2024.

Chiffres-clés
La ZAC Plaine Saulnier :
– 12 hectares
– 58 % de bureau
– 17 % d’habitation
– 15 % pôle sportif dont CAO
– 8 % de commerce et activités de service
Le Centre Aquatique Olympique (CAO) :
– 2 bassins de dimension variable dont 1 bassin de 50 mètres et 1 bassin de plongeon (en phase olympique)
– 1 bassin d’apprentissage de 25 mètres et 1 bassin aqualudique (en phase héritage)
– 6 000 places assises
– 1 toit de 5 000 m2 recouvert de panneaux photovoltaïques