La RATP reporte des prolongements de lignes de métro

78
tunnel ligne 12 métro
Print Friendly, PDF & Email

Alors que plusieurs prolongements de lignes de métro sont en cours, l’opérateur de transport a acté des retards pour deux d’entre elles : les lignes 4 et 12.

Après les reports actés début juillet par la Société du Grand Paris concernant les lignes 15, 16 et 17 du Grand Paris Express pour cause d’arrêt des chantiers durant la période de confinement, c’est au tour de la RATP d’annoncer des ajournements.

La RATP préfère parler « d’ajustement des calendriers ». Celui-ci concerne les travaux des prolongements des lignes 4 et 12 du métro qui sont décalés de quelques mois.

Pour la ligne 4, il s’agit du prolongement au sud entre l’actuel terminus Mairie de Montrouge et la future station terminus Bagneux – Lucie Aubrac. Soit 1,8 km de tunnel et la création de deux nouvelles stations à Montrouge et Bagneux (Barbara et Bagneux – Lucie Aubrac). Le report acté est d’environ 6 mois, entre la mi-2021 et la fin 2021.

Pour la ligne 12, il s’agit du prolongement de 1,9 km au nord entre l’actuel terminus Front populaire et la future station terminus Mairie d’Aubervilliers, qui prévoit aussi une station intermédiaire : Aimé Césaire. Le report prévu est de plusieurs mois, entre la fin 2021 et le printemps 2022. 

En revanche, les calendriers des prolongements au nord et au sud de la ligne 14 sont maintenus. La mise en service jusqu’à Mairie de Saint-Ouen est prévue pour le 14 décembre 2021, avec l’ouverture de 3 stations (Pont Cardinet, Saint-Ouen, Mairie de Saint-Ouen). La station Porte de Clichy ouvrira en janvier 2021. Au sud, la mise en service du prolongement entre Olympiades et Aéroport d’Orly est planifiée en 2024 avec l’ambition maintenue d’être opérationnel pour les Jeux olympiques 2024.

Enfin, dernier grand prolongement : celui de la ligne 11 vers l’est. Jusqu’à Rosny Bois Perrier, ce prolongement s’étend sur 6 km, dont 5,4 km en exploitation commerciale. Il prévoit la création de 6 nouvelles stations, dont une en viaduc, et d’un nouvel atelier de maintenance des trains. Une mise en service à l’horizon 2023 est toujours d’actualité.