La SGP sécurise le financement du Grand Paris Express

123
Print Friendly, PDF & Email

Suspendus le mardi 17 mars, les chantiers du Grand Paris Express redémarrent progressivement depuis le lundi 20 avril, 46 en tout sur la ligne 15 sud et la ligne 16 (la liste est ici).

L’objectif de la Société du Grand Paris (SGP) est de réactiver un maximum de sites pour le mois de mai. « Les retours d’expérience des entreprises concernant la nouvelle organisation des chantiers (limitation du nombre de compagnons présents, modification du plan d’implantation des chantiers, mise en place de sens de circulation pour éviter les croisements, etc.) et la mise en place des dispositifs sanitaires seront essentiels pour analyser les conséquences de la crise sur le calendrier du projet et ses impacts sur les coûts. Les premiers enseignements devraient être présentés au conseil de surveillance à l’été 2020 », explique la SGP dans un communiqué. Son président du directoire, Thierry Dallard, explique vouloir « achever le redémarrage des chantiers et de retrouver une activité optimale à partir du 11 mai ».

Par ailleurs le conseil de surveillance de la SGP, réuni ce 29 avril en visioconférence, a approuvé le relèvement de son plafond d’emprunt annuel ainsi que le plafond de son programme EMTN (titres de créance, NDLR), le portant à 20 milliards d’euros. « Cette sécurisation supplémentaire du financement du Grand Paris Express permettra de maintenir, jusqu’à horizon 2023, un niveau des dépenses d’investissement se situant entre 4 et 5 milliards d’euros par an au profit des entreprises et de l’emploi. (Car) le Grand Paris Express représente un enjeu économique majeur, non seulement pour la région Île-de- France mais aussi pour la France, avec près de 7000 emplois sur les chantiers et plus de 1000 entreprises sous contrat et fournisseurs directement payés par la Société du Grand Paris », note la SGP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.