Le CDG Express ne sera pas mis en service avant fin 2025

395
Print Friendly, PDF & Email

La ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé le report jusqu’à « fin 2025 » du projet de transport rapide CDG Express, qui doit relier la gare de l’Est au Terminal 2 de l’aéroport de Roissy CDG. Le gouvernement a ainsi donné raison aux élus de la région Ile-de-France justifiant ce report par une volonté de imiter l’impact des travaux pour les utlisateurs de la ligne B du RER.

Ainsi ce projet, que la ministre des Transports juge « indispensable pour Paris et l’Île-de-France », ne sera pas opérationnel pour les Jeux olympiques de Paris 2024, comme le souhaitaient le groupe ADP, la Délégation interministérielle aux jeux Olympiques et Paralympiques ainsi que la société de projet CDG Express .

Le surcoût de l’option 2025 devrait avoisiner « quelques dizaines de millions d’euros, une centaine au maximum », a indiqué Elisabeth Borne en conférence de presse ce mercredi matin.

 » « Je me félicite que le gouvernement ait entendu les avertissements lancés par la Région et Ile-de-France Mobilités quant au calendrier intenable du CDG Express. Reporter de deux ans la mise en service de cette liaison, indispensable à moyen terme à l’attractivité de l’Île-de-France, était la seule option raisonnable pour éviter de dégrader les conditions de transport de millions de voyageurs du RER B et des autres lignes du Nord de l’Ile-de-France (RER E, Lignes P, H, K). « , a réagi Valérie Pécresse, Présidente d’Île-de-France Mobilités et de la Région Île-de-France .

En effet dès décembre 2018, les élus d’Ile-de-France, le conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités ainsi que la SNCF alertaient le gouvernement sur le risque de saturation du réseau ferré de la banlieue nord de Paris avec en premier lieu le RER B et ses 900 000 voyageurs par jour. Par ailleurs, Île-de-France Mobilités et SNCF Mobilités s’engagent à proposer un service « JO Express » qui permetta d’organiser pendant les mois d’août et septembre 2024 une desserte optimale des sites olympiques franciliens.