Le centre aquatique olympique en concession

373
Centre aquatique olympique-Crédit Ateliers 2/3/4
Crédit : Ateliers 2/3/4
Print Friendly, PDF & Email

VIDEO. Avec la présentation de son projet de concession par la Métropole du Grand Paris et Bouygues Construction, le centre aquatique olympique de Saint-Denis est définitivement sur les rails. Les Ateliers 2/3/4, en charge de sa conception avec l’agence d’architecture VenhoevenCS, en proposent une première vision.

Centre Aquatique – PARIS 2024 – Ateliers 2/3/4/ – VenhoevenCS from Ateliers 2/3/4/ on Vimeo.

Ce 1er octobre, Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris et Bernard Mounier, directeur général délégué de Bouygues Construction ont présenté le projet de concession du centre aquatique olympique et du franchissement piéton et cycliste attenant de Saint-Denis. Situé au cœur de la ZAC de la Plaine Saulnier, le centre aquatique accueillera notamment des épreuves de waterpolo, de plongeon et de natation artistique dans le cadre des Jeux olympiques de 2024. Ce nouvel équipement sportif, dont la Métropole du Grand Paris est le maître d’ouvrage, sera l’un des seuls ouvrages pérennes construits spécifiquement pour les JO.

Le mandataire, Bouygues Bâtiment Ile-de-France, a choisi le bois, issu de forêts gérées durablement (label FSC) à 100% d’origine européenne, pour structurer l’ensemble de la charpente et de la toiture de la halle du bassin avec des façades vitrées doublées de brise-soleil extérieurs. Le bâtiment sera composé de plus de 1 200 tonnes de matériaux bio-sourcés. Le choix d’une conception bio-climatique permettra de réduire la consommation énergétique et l’empreinte carbone du bâtiment : par exemple, l’optimisation du volume chauffé sera assurée par la ligne concave de la toiture, dont la surface sera une centrale photovoltaïque.

Outre l’organisation de compétitions de haut niveau, la conception du bassin, des extérieurs et la modularité des espaces doivent permettre une adaptation au plus près des besoins des usagers. Après 2024, le centre doit notamment favoriser l’apprentissage de la nage pour les plus jeunes et l’initiation à la pratique sportive du grand public.

Bouygues Bâtiment Ile-de-France, récréa et Omnes, réunis au sein d’une société de projet, sont titulaires du contrat de concession du centre aquatique. Bouygues Bâtiment Ile-de-France en assurera la construction et Bouygues Travaux Publics, le franchissement cycliste et piéton vers le site. L’entreprise récréa sera chargée de l’exploitation et de l’animation de l’équipement pour une durée de 15 ans à l’issue des Jeux. Omnes portera majoritairement le financement privé du projet, notamment le programme d’activités complémentaires aux activités aquatiques. La conception du centre a été confiée aux agences d’architecture VenhoevenCS (Amsterdam) et Ateliers 2/3/4/ (Paris).

En chiffres
Un site de 2,4 hectares
Un bâtiment de 30 mètres de haut, 106 mètres de large et 114 mètres de long
Un bassin de 50 mètres, soit 10 lignes
Des tribunes de 2 500 places assises en configuration « fer à cheval » pour une ambiance Arena en phaseHéritage
Plus de 1 200 tonnes de matériaux bio-sourcés
4 680 m2 de panneaux photovoltaïques
8,5 tonnes de déchets plastiques locaux seront recyclées pour la fabrication des sièges des gradins
84 % du besoin en chaleur du bâtiment sera fourni par des énergies renouvelables