Le chantier de la tour Pleyel a repris

392
Print Friendly, PDF & Email

Financière des Quatre Rives, qui pilote cette opération pour le compte du propriétaire de la tour, Pleyel Investissement (filiale de la compagnie d’assurances AFI.ESCA-Groupe Burrus), annonce avoir mis en œuvre les règles de sécurité sanitaire désormais applicables pour pouvoir respecter le calendrier annoncé de la transformation de l’emblématique tour de Saint-Denis (fin en 2023).

Après les travaux de désamiantage, la destruction de la dalle, située derrière la tour, est en cours. Pour aboutir à un parking qui, sur deux niveaux d’infrastructure, proposera près de 500 places de stationnement.

L’ancienne manufacture des pianos Pleyel, qui culmine à 129 mètres, doit se transformer en un business resort de 77 500 m2 accueillant un hôtel quatre étoiles de 700 chambres. Il comprendra, en complément, 6 000 m2 de centre de conférences, salle de spectacle (ou d’exposition) et amphithéâtre, 2 500 m2 de commerces et restaurants ainsi que 34 500 m2 de bureaux répartis dans deux nouveaux bâtiments : un immeuble de six étages, Music Hall, en U au pied de la tour historique, et Maestro, une nouvelle tour de 21 étages. La commercialisation des bureaux a été confiée à BNP Paribas Real Estate, CBRE et Colliers, sous la supervision du Groupe ARP.

Plus globalement, la nouvelle tour Pleyel s’inscrit dans le projet de restructuration urbaine du quartier Pleyel qui accueillera l’une des plus grandes gares du Grand Paris Express, interconnectée aux lignes 13, 14, 15, 16 et 17, sera équipée d’un gigantesque franchissement enjambant les 48 voies du faisceau ferroviaire de la gare du Nord, et deviendra l’un des hauts lieux des JO 2024.