Le projet pour l’Arena de Paris est choisi

337
Crédit : SCAU / NP2F
Print Friendly, PDF & Email

La Commission d’appel d’offres de la Ville de Paris s’est prononcée le 25 mai pour attribuer le marché global de conception, réalisation et exploitation technique de l’Arena Porte de la Chapelle au groupement mené par Bouygues Bâtiment Île-de-France et les agences d’architecture SCAU et NP2F.

D’une capacité de 8 000 places, cette nouvelle enceinte sportive accueillera les les épreuves de badminton, de para taekwondo et de para badminton aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

L’Arena se situera au sein d’un nouveau quartier mixte entre les portes de la Chapelle et d’Aubervilliers, avec la création de la ZAC Gare des Mines-Fillettes. Elle a vocation à accueillir dès son ouverture en 2023 des compétitions sportives de niveau national ou international, le Paris Basketball en résidence, ainsi que des concerts, des spectacles ou encore des congrès.

Cet équipement sera aussi ouvert au sport de proximité et aux habitants du quartier en intégrant en son sein deux gymnases pour des besoins locaux. Outre ces équipements sportifs, un programme complémentaire de 2 600 m2 sera destiné à une offre de loisirs et de commerces tournée vers le quartier.

SCAU / NP2F

Le projet architectural se compose de trois éléments :

  • en premier lieu, un socle largement vitré et ouvert sur le quartier accueille les programmes reliés à l’espace public tels que les équipements publics de proximité ou le hall principal d’accueil de la grande salle, débordant sur le parvis pour constituer un véritable rez-de-ville parisien ;
  • à 11,50 m de haut, une vaste terrasse végétalisée, ceinturée par un bandeau communiquant en débord du socle, offre près de 3 000 m² d’espaces extérieurs de détente avec une vue panoramique sur le Grand Paris ;
  • plusieurs formes distinctes émergent de cette terrasse symbolisant les différents programmes hébergés, dont la couronne de l’Arena à 360 degrés, composée d’aluminium recyclable de couleur claire.

L’Arena abritera aussi une usine de production de froid urbain ayant recours localement à la géothermie. Cette installation permettra d’assurer à court terme l’ensemble des besoins de l’Arena en froid comme en chaud par la récupération de la chaleur dite fatale de cette installation, soit un recours à 100 % d’énergies renouvelables et de récupération pour l’Arena.

Pour éviter l’effet « îlot de chaleur », une continuité végétale structurera le bâtiment, avec plus de 6 000 m2 de toiture végétalisée et 1 700 m2 de terrasse plantée.

Son coût de 98 millions d’euros sera financé à 50 % par la SOLIDEO (Société de livraison des ouvrages olympiques), avec des contributions de la Ville de Paris, de l’État et de la Région Île-de-France, et à 50 % par la Ville de Paris sur son budget propre.

Le calendrier de l’Arena
25 mai 2020 : désignation du groupement lauréat pour la conception, la construction et l’exploitation technique de l’Arena Porte de la Chapelle.
De l’été 2020 à juin 2021 : conception, autorisations d’urbanisme et travaux préalables.
Juin 2021 : démarrage de la construction de l’Arena – Juillet 2023 : livraison de l’Arena avec mise en exploitation de la grande salle, ainsi que des gymnases et du programme de locaux complémentaires pour le quartier.
Juillet – septembre 2024 : l’Arena accueille les épreuves de badminton des Jeux olympiques et de para badminton et para taekwondo des Jeux paralympiques.
Après les Jeux : l’Arena recevra des concerts, spectacles et des épreuves de sport de haut niveau dans sa grande salle, et les habitants du nord parisien dans ses gymnases et ses locaux d’activités complémentaires.