L’IAU Île-de-France remplacé par l’Institut Paris Région

581
Print Friendly, PDF & Email

Mardi 11 juin 2019, Valérie Pécresse dévoile ce qui n’est pas un simple relookage avec un changement de nom mais une réelle métamorphose de l’IAU île-de-France, institut de la rue Falguière qui devient désormais l’Institut Paris Région et change de statut en passant de fondation de recherche à association loi de 1901 en intégrant de nouveaux membres.

L’IAU îdF est en fait l’ancienne IAURP crée en 1960 par Pierre Sudreau, ministre de la Construction du gouvernement de Michel Debré. Dès 1961, Paul Delouvrier, alors délégué général du District de la région parisienne s’appuie sur cette institution pour lancer la prodigieuse aventure du développement de la région parisienne souhaitée par le Général de Gaulle.

En 1986, la tutelle est transférée de l’État à la Région dans le cadre de la décentralisation. Son champ d’action est de plus en plus large avec la création du département environnement en 1976, de l’Observatoire régional de la Santé et de la Mission sécurité dans les années 1980, de l’Institut régional du développement du sport (IRDS) et des actions de formation dans les années 2000.

Sous la présidence de Valérie Pécresse depuis 2016, l’Institut renforce considérablement ses ressources en environnement en intégrant à l’été 2017 l’Agence régionale de la biodiversité, l’Agence régionale énergie-climat et l’Observatoire régional des déchets.

Valérie Pécresse présente la nouvelle marque « L’Institut Paris Région »
De gauche à droite, Patrick Ollier, Valérie Pécresse, Fouad Awada, Vincent Jeanbrun
photo IAU-Idf

Enfin le 11 juin 2019, Valérie Pécresse préside la première assemblée générale du tout nouvel institut et présente la nouvelle marque Institut Paris région qui remplace désormais l’IAU, dont le nom serait peu compréhensible pour les étrangers. La transformation juridique de Fondation de recherche en Association Loi 1901 permet aussi d’élargir cette gouvernance à toutes les collectivités locales franciliennes qui le souhaitent ainsi qu’aux grands organismes régionaux agissant dans ses champs de compétence. Le nouvel Institut est désormais fin prêt à se déployer à l’international.