Nouvelle baisse de la DGF pour la Métropole du Grand Paris

428
Print Friendly, PDF & Email

L’agence nationale de cohésion des territoires (ex-CGET) et la Direction générale des collectivités locales ont mis en ligne une carte interactive présentant l’évolution de la dotation globale de fonctionnement (DGF) aux communes, EPCI et départements entre 2019 et 2020. Rappelons que la DGF constitue de loin la principale dotation de fonctionnement de l’État aux collectivités territoriales. Au total, 26,8 milliards d’euros sont versés par l’État, dont 7,9 aux collectivités les plus en difficulté.

La dotation allouée en 2020 aux communes de la Métropole du Grand Paris est de 1 218,4 millions d’euros, soit 1,58 % de moins par rapport à 2019 (1 233 millions d’euros). Une baisse qui s’inscrit dans un contexte général de réduction de la dotation puisque entre 2016 et 2019 celle-ci avait déjà été rabotée de 124 millions d’euros.

En ce qui concerne les départements de la métropole, les Hauts-de-Seine subissent une baisse de leur dotation tandis que la Seine-Saint-Denis connaît une hausse. En ce qui concerne le Val-de-Marne, l’État a été généreux puisqu’il a accordé au département 5 000 euros de plus que l’an passé !

À noter que la Ville de Paris perd en 2020 près de 20 millions d’euros sur sa dotation, finançant à ce titre une partie non négligeable de l’augmentation des dotations de péréquation. Néanmoins, cette diminution est plus faible que l’année précédente.

En ce qui concerne l’Ile-de-France, l’enveloppe atteint 4 103 millions d’euros, soit 43 millions d’euros de moins qu’en 2019.