Premiers permis de construire pour le village olympique

197
Ecoquartier fluvial de l'Ile-Saint-Denis. Crédit : Philippon-Kalt
Print Friendly, PDF & Email

Les quatre premiers permis de construire concernant la ZAC de l’Ecoquartier Fluvial sur L’Île-Saint-Denis ont été déposés les 10 et 19 juin. Aménagé par la SEM Plaine Commune Développement, ce programme de 47 000 m2 hébergera une partie du village des athlètes durant les Jeux olympiques 2024.Ces dépôts font suite à la promesse de vente signée entre Plaine Commune Développement et le Groupement Pichet-Legendre, le 18 décembre 2019.

Ces deux premiers permis concernent deux programmes en accession conçus par PetitDidierPrioux Architectes : l’un de 11 logements face au petit bras de la Seine, l’autre de 25 logements avec dimension participative et comprenant de larges espaces partagés.

Les deux autres concernent :
– un immeuble de 37 logements conçu par les architectes Fabrice Commerçon/Ibrahima N’Doye qui regroupera logements sociaux, en accession et en accession sociale à la propriété ;
– un autre immeuble de 37 logements conçu par l’agence NZI Architectes.

Neuf autres permis seront déposés par Pichet-Legendre en juillet et en août. La vente par Plaine Commune Développement des îlots à construire au Groupement Pichet-Legendre est prévue en décembre 2020, en vue d’un démarrage des travaux début 2021.

Sur ce même périmètre, la deuxième centrale de Mobilité du quartier, sous maîtrise d’ouvrage de la SEM Plaine Commune Développement, fait actuellement l’objet d’un concours de maîtrise d’œuvre.Le lauréat sera désigné d’ici septembre 2020, pour un dépôt de permis en 2021. Cet équipement proposera, dans un parking silo, une offre de stationnement (400 places de stationnement automobile) mutualisée avec une offre de services à la mobilité (autopartage, véhicules électriques, etc.).

Plaine Commune Développement rappelle dans son communiqué « avoir également engagé les travaux pré-terrassement et viabilisation du Village des Athlètes, comprenant une part importante d’évacuation des terres par voie fluviale (l’équivalent de près de 2 000 semi-remorques) : en mai, les entreprises DUBRAC et EIFFAGE ont démarré ces travaux qui seront achevés fin 2020, pour permettre l’engagement des chantiers immobiliers en 2021. »

Après les Jeux olympiques, le Village des Athlètes deviendra un quartier mixte proposant:
– 325 logements (dont 215 logements en accession libre, 90 logements locatifs sociaux locatifs sociaux et 20 logements en accession sociale à la propriété) ;
– une résidence étudiante de 150 chambres ;
– deux immeubles de bureaux ;
– un hôtel de 134 chambres ;
– un pôle nautique ;
– une Cité des arts ;
– 2 700 m2 de commerces et services.