Schéma des véloroutes : l’Île-de-France à 70 %

568
Print Friendly, PDF & Email

Créé en 1998, le Schéma national des véloroutes porte l’ambition de mailler le territoire français d’un réseau de 100 000 km d’aménagements cyclables à l’horizon 2030 et atteindre une part modale vélo à 12 %. Depuis 2001, les régions peuvent disposer d’un Schéma régional.

Au 1erjanvier 2020, « ces schémas régionaux comptent 37 042 km d’itinéraires régionaux, incluant la totalité des 25 408 km du Schéma national, et sont réalisés à 61 % », nous dit Vélo & Territoires, réseau de collectivités qui pilote la politique du vélo en région.

Le réseau publie ce jour les dernières cartes actualisées de ces schémas (à télécharger plus bas).

Il fait apparaître que l’Île-de-France a réalisé 70 % de son schéma, soit 802 km de véloroutes, dont 800 km font partie du schéma national.

Le schéma le plus avancé est celui de Bourgogne–Franche-Comté : 87 %.
Les meilleurs avancements 2020 concernent les régions Pays de la Loire (83 %) et Bretagne (74 %).
Le plus grand linéaire se trouve en Nouvelle-Aquitaine qui vise près de 7 000 km de véloroutes et voies.

« La réalisation de ce Schéma structurant se concrétise, son maillage se densifie et il nous reste dix ans pour réaliser 7 894 km d’itinéraires nationaux. Pour tenir ce cap, une infrastructure cyclable connectée et une planification ambitieuse en faveur du vélo sont une évidence. Cela suppose que nous passions à la vitesse supérieure et que nous quadruplions les investissements vélo pour faire de la France un pays cyclable aux côtés de ses voisins européens les plus avancés », explique Chrystelle Beurrier, présidente de Vélo & Territoires et vice-présidente du conseil départemental de la Haute-Savoie.