Un troisième PPA promis à la signature

165
Print Friendly, PDF & Email

Un troisième projet partenarial d’aménagement (PPA) est en phase de consolidation. À Argenteuil, il concerne le « Secteur Porte Saint-Germain – Berges de Seine ». Il est porté par l’Établissement public territorial (EPT) Boucle Nord de Seine et par la ville d’Argenteuil. Il vise à accélérer les interventions en matière de renouvellement urbain, de résorption de l’habitat indigne, de requalification des friches industrielles et de qualité paysagère à l’appui d’une étude de maîtrise d’œuvre urbaine.

Créé par la loi ELAN de 2018, le PPA est un nouvel outil d’aménagement urbain, avant tout opérationnel. Il ne substitue ni aux documents stratégiques de planification (PLU, PLH, SDRIF) ni aux autres formes de contrats tels que les contrats de développement territorial (CDT) ou les contrats d’intérêt national (CIN), mais permet leur déclinaison opérationnelle afin d’accélérer certains projets. Établi entre l’État et un ou plusieurs EPT, il offre aussi un cadre de gouvernance plus adapté face à la complexité des jeux d’acteurs, pouvant élargir le partenariat à d’autres collectivités.

En Île-de-France, deux PPA sont déjà validés : 
– celui de « Sevran Terre d’avenir – centre-ville – Montceleux », porté par l’EPT Paris Terres d’Envol et qui vise la réalisation et la mise en œuvre de la ZAC et de son programme d’équipements publics ;
– celui de « Grand Orly », qui vient formaliser un projet de développement et d’aménagement durable du Pôle Grand Orly, porté notamment par l’EPT Grand Orly Seine Bièvre.

D’autres sont en cours :
Cergy Pontoise secteur Campus (en réflexion)
Porte Sud du Grand Paris (en réflexion)
Bercy-Charenton (en réflexion)
Villaroche (en rédaction)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez un commentaire
Renseignez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.