1956 : Dans les coulisses de l’hippodrome de Vincennes

223
Print Friendly, PDF & Email

VINTAGE FRIDAY. Le 17 juin 1956, la toute première course de tiercé est diffusée à la télévision, commentée à l’époque par Georges De Caunes. Ce n’est pas réellement une première pour les téléspectateurs, car les retransmissions de courses hippiques sont déjà présentes sur notre petit écran avec la voix de Léon Zitrone qui, en 1959, prendra à son tour la place de commentateur régulier du tiercé.

Le dimanche après midi des Français est ainsi ponctué de retransmissions des courses et, pendant l’hiver, l’hippodrome de Vincennes, avec sa piste cendrée de 1975 mètres, connaît un immense succès avec des courses de trot et de trot attelé. Certains Grands Prix comme son épreuve reine, le Prix d’Amérique, mais aussi le Prix de Paris, le Prix de France ou encore le Prix du Président de la République attirent un public beaucoup plus large que les simples turfistes. Alors que ces courses sont retransmises en direct de l’hippodrome de Vincennes, la diffusion de reportages permet de garder les téléspectateurs devant le petit écran entre chaque épreuve. La présentation des chevaux, l’arrivée des jockeys, l’entretien du champ de courses, le travail des organisateurs, mais aussi le public dans les gradins nous donnent la température de l’hippodrome tandis que, dans les coulisses, les bookmakeurs calculent les montants des jeux, les journalistes retransmettent les résultats des courses à leurs rédactions, les présentateurs suivent avec leur jumelles les courses qu’ils commentent. Attention, c’est l’heure de la prochaine course et nous assistons en direct de la régie à son lancement électronique.

Un programme ORTF du 13 septembre 1956 Réalisation François Chatel un film INA