1965, Paris se modernise

534
Ils partent avec nous
Print Friendly, PDF & Email

VINTAGE FRIDAY. 1965, le futur Grand Paris se prépare à accueillir les habitants de l’an 2000, se transformant peu à peu en métropole moderne. Un peu plus d’un siècle après les travaux d’Haussmann, la ville est à nouveau un immense chantier avec de nouveaux quartiers en construction, dont celui de Maine-Montparnasse où une tour de bureaux haute de 210 mètres verra le jour entre 1969 et 1973 et l’immense quartier d’affaires de La Défense en construction depuis 1958. A ceci s’ajoute de nouvelles infrastructures de transport dont la plus importante est le futur boulevard périphérique, voie rapide de 35 kilomètres dont le dernier tronçon sera inauguré le 25 avril 1973 et – au cœur de la capitale – les voies sur berges rive droite qui permettent au automobilistes, chaque jour plus nombreux de traverser rapidement la métropole. La ville manque cruellement de transports en commun et de nombreux banlieusards n’ont pas d’autre choix que de se déplacer en voiture. Il est urgent d’agir et le Schéma Directeur d’Aménagement et d’Urbanisme élaboré en 1965 va mettre en chantier un nouveau Réseau Express Régional (RER) qui permettra de relier rapidement le centre de Paris à la banlieue. Le premier tronçon du nouveau RER A sera inauguré le 14 décembre 1969 reliant la place de la Nation à Boissy-Saint-Léger dans le Val-de-Marne.

Et puis il est urgent de rénover une ville aux maisons vétustes et polluée par les fumées d’usine, les voitures de plus en plus nombreuses ainsi que le chauffage au charbon et au bois. Des quartiers complets sont en démolition et ce reportage est l’occasion de voir une dernière fois les fortifications qui vont laisser place au boulevard périphérique et nouveaux immeubles HLM. Du Pont de Sèvres à la Porte d’Italie, du CNIT au marché aux puces, la future métropole sort de terre.

Paris… demain de Luc Bérimont Actualités 04/03/1965 un film INA