1969, le dernier commerçant parisien en voiture hippomobile

Print Friendly, PDF & Email

A la fin du XIXè siècle, les fiacres, omnibus, camions de livraison et de commerçants ambulants, fourgons et charrettes étaient par leur nombre les reines du pavé parisien.

VINTAGE FRIDAY. En 1968, la préfecture de la Seine a délivré une seule autorisation de circuler pour voiture hippomobile, alors qu’au début du XXe siècle près de 80 000 chevaux étaient hébergés dans la capitale. En février 1969, une équipe de télévision a retrouvé ce couple d’irréductibles au progrès, marchands de fromages au marché de Reuilly qui se déplacent dans le flot de la circulation parisienne avec leur attelage tiré par un cheval de trait. Témoignage d’une époque lointaine et révolue, à moins que le futur Paris sans voitures ne s’accompagne du retour du cheval en ville à côté des vélos et trottinettes.

Un reportage ORTF du 9 février 1969 Un film INA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.