1993 : la Villa des Arts menacée par les promoteurs immobiliers

Print Friendly, PDF & Email

Mis à jour le vendredi 16 décembre 2022 by Philippe Serieys

Propriété de la famille Guéret qui a demandé une expertise immobilière, la Villa des Arts – célèbre cité d’artistes du XVIIIᵉ arrondissement – qui n’est plus entretenue depuis de nombreuses années, est alors menacée de se voir transformée en un combo d’appartements de grand luxe.

En cette année 1993, le journal régional de France 3 s’intéresse à un lieu historique où séjournèrent les peintres les plus célèbres du XXè siècle. Cette cité d’artistes de la rue Hégésippe-Moreau, située au pied de la butte Montmartre comporte une cinquante d’appartements ateliers où à travers les époques se sont croisés Auguste Renoir, Paul Cezanne, Picabia, Eugène Carrière,Paul Signac, Raoul Duffy, Louis Marcoussis, Lucien Mathelin, Marcel Jean, Francis Harburger et plus récemment le père de l’art cybernétique, Nicolas Schöffer décédé en 1992. Mais l’heure est grave et les locataires sont inquiets. Le propriétaire qui n’a plus les moyens d’entretenir les lieux pense à vendre la totalité de la Villa à des promoteurs immobiliers, sans prendre en compte la grande valeur patrimoniale de ce qui est un des plus vastes ensembles d’ateliers d’artistes de la fin du 19e siècle à Paris.

Entrée de la Villa des Arts

Parallèlement, une procédure de classement du site est en cours, elle aboutira un an plus tard en 1994 avec un classement à l’inventaire des monuments historiques. Mais il faudra attendre dix ans, le 29 décembre 2006 pour que l’ensemble de la villa soit rachetée par la Ville de Paris et enfin réhabilitée et définitivement protégée.

Un reportage France 3 Régional du 22 avril 1994 un film INA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.