7 chiffres pour dire le boom du vélo à Paris

678
Print Friendly, PDF & Email

LISTICLE. La bicyclette profite des crises. La preuve encore avec la crise sanitaire en cours. En ville, en zone périurbaine ou en en zone rurale, on voit bien que les cyclistes sont de plus en plus nombreux. C’est confirmé par les chiffres.

13 000
Le nombre de Franciliens abonnés à Véligo.

Certes on est très loin des 400 000 abonnés de Vélib’, dont la croissance est dorénavant portée à 30% par ses vélos électriques. Toutefois, Véligo, le service de la région Île-de-France n’a qu’un an d’existence et fonctionne sur de la location longue durée, avec un abonnement de 40 euros par mois pour un vélo électrique. Preuve de son succès, la région déploie 5 000 vélos supplémentaires en cette rentrée et en prévoit 5 000 de plus début 2021.

+80%
La croissance de l’utilisation de Geovelo entre septembre 2019 et septembre 2020. 

L’application gratuite de calcul d’itinéraires pour cyclistes connaît un développement sans précédent qu’elle met au compte de l’augmentation des trajets à bicloune à l’échelle urbaine et par la création de nouveaux aménagements cyclables. « Plus de 6 000 kilomètres de nouveaux aménagements ont ainsi été référencés depuis un an, portant à un total de près de 67 000 kilomètres les aménagements cyclables en France », explique Antoine Laporte-Weywada, directeur du développement de Geovelo. Plus il y a de kilomètres de pistes, plus il y a d’itinéraires et mieux c’est pour Geovelo.

Application Geovelo.

200 millions
L’effort financier consenti par l’État pour soutenir l’usage du vélo.

Un financement divisé en deux : 100 millions d’euros pour le stationnement, 100 millions d’euros pour les aménagements cyclables. Tout ça intégré dans le plan de relance de 100 milliards d’euros. C’est inédit, mais pour le Club des villes et territoires cyclables, c’est : peut mieux faire. Son président, Pierre Serne, explique en effet : « Symboliquement ce montant rejoint le chiffre qu’avec d’autres associations nous portions au moment de la préparation du plan vélo il y a plus de deux ans. Mais n’oublions pas que les besoins eux ont aussi progressé à un rythme rapide depuis, avec notamment la mise en place massive d’aménagements de transition et le développement parallèle de la pratique du vélo en France. » L’État aurait donc un train de retard.

+65%
La hausse de la fréquentation cyclable à Paris depuis le déconfinement.

Elle était prévisible, elle s’est plus que confirmée. Paris est devenue la petite reine du vélo français. Un essor qui vient réinterroger l’évolution des mobilités et le partage de l’espace public. Dans l’ensemble, le vélo connaît une explosion urbaine si l’on se fie aux chiffres de Vélo & Territoires : +26% à Lille, +25% à Lyon, +24% à Dunkerque. Et la rentrée de septembre a affolé les compteurs urbains qui ont enregistré 1 800 passages par jour en semaine contre 1 300 en septembre 2019. On peut aussi estimer que l’usage du vélo a été favorisé par une météo de septembre très ensoleillée. Reste à confirmer le succès sous la pluie automnale.

403
Le nombre de nouvelles adhésions à OHCYCLO.

L’atelier vélo solidaire et coopératif de Montreuil croule sous les demandes. Depuis le 6 juin, il a ouvert 116 fois pour 2 320 bénéficiaires. Si bien que son atelier « estival » est prolongé jusqu’à la fin de l’année. Ses capacités actuelles demeurant insuffisantes pour faire face, OHCYCLO participe au Budget participatif d’Île-de-France. Les Franciliens ont jusqu’au 2 octobre pour aider le collectif ici.

Atelier Ohcyclo à Montreuil. Crédit : Ohcyclo

5 000
Le nombre de passages vélo sur le pont de Neuilly au 1erseptembre 2020.

L’un des nouveaux aménagements cyclables les plus symboliques du déconfinement tient ses promesses, avec un trafic en augmentation de +42% par rapport au mois de juin. L’Établissement public Paris La Défense veut y voir un « net retour des salariés dans le quartier d’affaires depuis la rentrée ». Pourquoi pas, même si le rebond de la crise sanitaire et l’appel au télétravail pourraient désappointer ses vœux. Il est aussi permis de voir dans ce succès la réponse à un véritable besoin.

580
Le nombre de cyclistes blessés à Paris entre janvier et août 2020.

Soit 31,7% de plus qu’en 2019. C’est la grosse mauvaise nouvelle, d’autant que la tendance s’est alourdie en août avec +70% par rapport à 2019. La sécurité routière s’en inquiète, au point de lancer une vaste campagne de presse et d’affichage. Ses chiffres au plan national dévoilent même une mortalité qui a augmenté de +27% en 10 ans. Elle concerne plus particulièrement les plus de 55 ans et essentiellement les hommes (88% des victimes).