7 chiffres qui donnent la mesure de 2020 en Île-de-France

Print Friendly, PDF & Email

Mis à jour le samedi 18 février 2023 by Olivier Delahaye

LISTICLE. L’année 2020 sera à jamais celle du coronavirus, une année exceptionnelle marquée par les mesures exceptionnelles qui ont accompagné la crise. Consommation électrique, immobilier, commande publique, etc. Voici sept pourcentages qui, en Île-de-France, la décrivent à leur manière.

Le térawattheure plonge

-6,6 %, c’est :
la baisse de la consommation brute d’électricité en Île-de-France en 2020, selon le bilan dressé par RTE au mois de mars 2021. Soit une consommation de 65 TWh (contre 69,6 TWh en 2019). Cette baisse est plus marquée en Île-de-France qu’à l’échelon national (-5,2 %). Comme ailleurs en France, elle s’explique par une consommation particulièrement réduite dans la grande industrie : -12,4 %. Mais aussi par la forte chute des consommations dans les transports ferroviaires (-16,7 %) et dans le secteur tertiaire (-8,4 %). Or, ces deux secteurs sont habituellement les plus « électrivores » d’Île-de-France. On s’aperçoit ainsi à quel point la baisse des mobilités a impacté le premier et des conséquences du télétravail sur le second.

Poursuivez votre lecture

En vous abonnant GRATUITEMENT vous débloquez tous les articles et recevrez notre newsletter
Abonnement GRATUIT et sans engagement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.