7 chiffres sur la santé des Franciliens au travail

Print Friendly, PDF & Email

Mis à jour le samedi 18 février 2023 by Olivier Delahaye

LISTICLE. La Direccte et l’Observatoire régional de santé (ORS) ont publié leur tableau de bord 2020 sur la santé au travail en Île-de-France qui relève les dernières données datant de 2017. L’amiante qui continue à faire des dégâts, le médico-social qui paie un lourd tribut ou encore la Seine-et-Marne en tête des accidents du travail font partie des enseignements.

Santé des Franciliens au travail
Crédit : Od

29 : la Seine-et-Marne très impactée

En 2017, le régime général de sécurité sociale a enregistré pour l’Île-de-France près de 107 000 accidents du travail. C’est moins que partout ailleurs en France, sans doute à cause de la part importante des activités tertiaires dans la région. On retrouve d’ailleurs cette spécificité francilienne à travers les disparités qui existent entre les départements. Par million d’heures travaillées, les Hauts-de-Seine comptent 7,9 accidents du travail et Paris, 8,5. Or, tous deux comptent énormément d’activités tertiaires. De l’autre côté du spectre, on trouve la Seine-et-Marne où le taux d’accidents du travail est de 29 par million d’heures travaillées. Un département où les secteurs les plus accidentogènes (voir en-dessous) représentent 52 % des emplois. Le taux de gravité pour 1 000 heures travaillées y est aussi élevé : 2,2. Contre 0,6 pour Paris ou les Hauts-de-Seine.

Poursuivez votre lecture

En vous abonnant GRATUITEMENT vous débloquez tous les articles et recevrez notre newsletter
Abonnement GRATUIT et sans engagement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.