À Paris, une « vélorue » sur 2 km

81
vélorue rue de charenton
Print Friendly, PDF & Email

Si l’on exclut boulevards et avenues, la rue de Charenton est la 3e plus longue rue de Paris, après Vaugirard et Pyrénées. Ses 3 150 mètres relient la place de la Bastille à la porte de Charenton, longeant l’Opéra Bastille, l’hôpital des Quinze-Vingts, Loulou Coiffure (!), traversant l’avenue de Daumesnil au niveau du Jardin de Reuilly pour côtoyer ensuite le sillon ferroviaire de la Gare de Lyon jusqu’à aboutir à la porte de Charenton.

Axe structurant du 12e arrondissement, rue étroite à sens unique, artère très motorisée, elle va être radicalement transformée sur deux tiers de son trajet (soit 2,1 km), sa partie la plus « urbaine » : de Bastille au Jardin de Reuilly, la Ville de Paris va en faire une « vélorue », la première d’Île-de-France est-il raconté, autrement dit une voie où les mobilités douces seront prioritaires aux déplacements motorisés.

Cette « vélorue » devrait aussi servir d’axe parisien à la ligne 4 du réseau cyclable fomenté par la Métropole du Grand Paris et permettre de rejoindre la portion cyclable de la coulée verte René Dumont.

Sa mise en œuvre, par étapes, débutera sur la portion allant de la place du Colonel Bourgoin à la Mairie du 12e courant 2022.

Ce réaménagement s’inscrit dans le schéma directeur issu de la démarche « Embellir votre quartier » pour laquelle des investissements à hauteur de 5,5 millions d’euros ont été validés.