À Saclay, le campus d’AgroParisTech se déploie

Print Friendly, PDF & Email

Livré après trois ans de travaux, le nouveau campus regroupant AgroParisTech et l’INRAE vient consolider le cluster en place près de l’École polytechnique.

Perspective du campus AgroParisTech à Saclay
Perspective du campus depuis son parvis. Crédit : Marc Mimram Architecture et associés/Lacoudre Architectures/Agence TER/IDA+

Membres fondateurs de l’Université Paris-Saclay, AgroParisTech et l’Institut national des sciences et industries du vivant et de l’environnement (INRAE) vont rejoindre géographiquement les autres organismes, universités et grandes écoles partenaires. Le campus qui doit accueillir conjointement les deux écoles a en effet été livré ce 13 avril 2022.

L’enjeu du regroupement

Le projet avait été lancé en 2008 avec pour ambition de faire de Paris-Saclay un site leader de la recherche sur des thématiques aussi stratégiques que l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, et d’y assurer le continuum formation/recherche/transfert de technologies. Quatorze ans plus tard, le campus, dont le chantier avait démarré en janvier 2019, accueille déjà les premiers personnels des établissements. Du regroupement de son siège et de ses quatre implantations franciliennes, AgroParisTech attend un décuplement des synergies entre formation, recherche, innovation et vie étudiante, ainsi qu’un renforcement entre les promotions et les formations. En ce qui concerne l’INRAE, ce sont 9 unités de recherche en pointe dans les recherches sur les transitions agro-écologiques et alimentaires, soit près de 300 personnels, qui emménageront sur ce site. Au mois d’octobre, ce sont au total 2 000 étudiants, 1 350 enseignants-chercheurs, chercheurs, techniciens et personnels administratifs d’AgroParisTech et de l’INRAE qui seront réunis. Ces forces vives représenteront près de 12 % des effectifs de l’Université Paris-Saclay.

Huit bâtiments autour d’un parc

Ce nouveau campus est situé en bordure ouest de la ZAC du quartier de l’École polytechnique à Palaiseau et à proximité de la future gare de la ligne 18 du Grand Paris Express. Voisin d’EDF-Lab, du site Nano-INNOV et de l’incubateur-pépinière-hôtel d’entreprise (IPHE), il rejoint un cluster qui compte déjà CentraleSupélec et l’ENSAE (depuis 2017) ainsi que l’ENS Paris-Saclay et l’Institut Mines-Telecom (depuis 2019).

Le campus au 13 avril 2022. Crédit : Campus-Agro SAS

Conçu par les architectes Marc Mimram et Jean Baptiste Lacoudre, le campus est composé de huit bâtiments distincts construits autour d’un parc de près de deux hectares. Le Forum en est le bâtiment d’entrée, composé d’une grande verrière bioclimatique qui rappelle la conception des serres expérimentales. Il affirme l’ouverture du site sur le quartier et sur le futur grand parvis public que l’EPA Paris-Saclay aménagera à son abord : la place de l’Agronomie.

Autour du grand jardin ouvert, traversé par l’axe central qui structure les espaces du quartier, sont érigés cinq bâtiments d’enseignements et deux grands bâtiments dédiés à la recherche. Un tiers des surfaces est affecté aux laboratoires de recherche (dont des serres expérimentales, des chambres de culture, une halle de technologie et une zone alimentaire), un tiers à l’enseignement (dont deux grands amphithéâtres de 400 places et quatre de 150 places). Les surfaces restantes constituent les espaces administratifs et logistiques, ainsi que les espaces nécessaires à la vie de l’établissement et des étudiants.

Un projet à 276 millions d’euros

Afin de réaliser cette opération, pour laquelle l’investissement se monte à 276 millions d’euros, AgroParisTech a mobilisé de nombreux financements apportés par l’État (Plan Campus, ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation) et par le Conseil régional d’Île-de-France ou bien issus d’emprunts ou de la cession d’une partie de son patrimoine immobilier. Ces différents financements publics ont permis à l’école de financer le projet à hauteur de 255 millions d’euros. Campus-Agro SAS, société de projet d’AgroParisTech, de l’Inra et de la Caisse des Dépôts et Consignations, a été chargée de la réalisation et de l’exploitation du site en lien avec l’EPA Paris-Saclay, aménageur du territoire. En 2017, elle désignait GTM Bâtiment, filiale de VINCI Construction France, comme titulaire du contrat global de construction, réalisation, exploitation et maintenance du site.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.