À Saint-Ouen, Bauer sera un stade et une « box »

123
Projet Stade Bauer Saint Ouen
Crédit SCAU/BCA
Ils partent avec nous
Print Friendly, PDF & Email

EN IMAGES. La ville de Saint-Ouen poursuit son impressionnante mue urbaine avec le démarrage du chantier de rénovation de son emblématique stade, Bauer, à la fois ensemble immobilier.

  • Projet Stade Bauer Saint Ouen
  • Projet Stade Bauer Saint Ouen
  • Projet Stade Bauer Saint Ouen
  • Projet Stade Bauer Saint Ouen
  • Projet Stade Bauer Saint Ouen
  • Projet Stade Bauer Saint Ouen
  • Projet Stade Bauer Saint Ouen
  • Projet Stade Bauer Saint Ouen
  • Projet Stade Bauer Saint Ouen
  • Projet Stade Bauer Saint Ouen
  • Projet Stade Bauer Saint Ouen

Début juillet, les différents acteurs œuvrant à la rénovation du stade Bauer, à Saint-Ouen, présentaient son projet définitif, deux ans après que celui-ci a été lauréat de la 2eédition du concours d’urbanisme « Inventons la Métropole du Grand Paris ».

Comme pour la plupart des stades aujourd’hui, il ne s’agit pas de la réhabilitation d’une simple enceinte sportive, mais d’un projet immobilier plus vaste tendant à faire du stade du Red Star une centralité urbaine attirant autant les consommateurs de centres commerciaux que les supporters de football. L’agence SCAU qui porte le projet architectural avec Clément Blanchet l’explique très bien : « Le devenir des grands équipements sportifs et leurs inexorables mutations font partie de nos réflexions d’agence. Le stade de demain doit être un lieu multifonctionnel, polyvalent et surtout ouvert sur la ville. Loin des arènes figées dédiées exclusivement à la pratique sportive, le nouveau Bauer a été conçu comme un projet urbain stimulant et durable avec une intériorité sans cesse en mouvement, un espace de vie dynamique, de partage, à l’image du quartier et du Red Star FC, qu’il incarnera. »

Au final, sur les 2,7 hectares de son emprise, l’opération combine donc un stade de 10 000 places et un ensemble immobilier de 30 000 m2 appelé « Bauer Box ». Les attendus « programmatiques » habituels y sont présents : mixité fonctionnelle (commerces, mais aussi événements culturels privilégiant les artistes locaux) ; végétalisation (2 000 m2 de toits-terrasses végétalisés et 600 m2 d’espaces verts en pleine terre) ; économie circulaire (réutilisation des matériaux de l’ancien stade).

Démarré cette année, le chantier doit être terminé en 2024 pour que le stade Bauer puisse servir de centre d’entraînement lors des Jeux olympiques de 2024. Il faut dire que Bauer est situé à 1,7 km du futur Village des athlètes (moins de 5 minutes en courant pour un marathonien).