Bornes électriques : un marché à 100 millions pour Total à Paris

68
Borne de recharge Paris
Crédit : paris.fr
Print Friendly, PDF & Email

Le groupe pétrolier a remporté l’appel d’offres lancé en 2019 par la Ville de Paris qui souhaite multiplier le nombre de points de recharge pour les véhicules électriques.

Sauf retournement de dernière minute, le Conseil de Paris s’apprête à ratifier cette semaine la décision de la mairie sur le choix du nouvel opérateur de bornes de recharges électriques de la ville. Total Marketing France a en effet remporté l’appel d’offres lancé en 2019 sur la « concession de service relative à la fourniture, installation et exploitation technique et commerciale de bornes de recharge pour véhicule électrique à Paris et dépose d’anciennes bornes de recharge ».

Suite à l’arrêt d’Autolib’ en 2018, la Ville de Paris avait réemployé ses bornes électriques pour mettre en place un nouveau service destiné aux particuliers et aux professionnels. Force est de reconnaître qu’il ne correspondait plus aux besoins des usagers. L’exécutif parisien souhaitant moderniser et étendre son réseau, ce sont 840 bornes supplémentaires qui vont d’abord être installées par Total. Le nombre de points de charge s’élèvera donc à 2 329, dont 80 bornes de recharge rapide dans 10 parkings souterrains et 140 nouveaux points pour les deux-roues motorisés. David Belliard, adjoint à la maire de Paris en charge des transports, souhaite même porter ce nombre de points de recharge à 6 000 d’ici la fin de la mandature.

Pour Total, l’après-pétrole se dessine de plus en plus. Après l’implantation de son centre de R&D sur les énergies décarbonées à Saclay et sa décision de reconvertir sa dernière raffinerie francilienne, à Grandpuits, en industrie de biocarburants, voilà le groupe pétrolier investir le marché électrique. En l’occurrence ici, un marché de 10 ans et de 100 millions d’euros. De son côté, la Ville de Paris récupèrera une redevance de 2,88 millions par an. C’est d’ailleurs cette offre de redevance qui a fait pencher le poids de la balance du côté de Total. Avec ce déploiement plus intensif, la Ville Paris espère faciliter l’usage de la voiture électrique ; le manque de bornes étant l’un des principaux freins à l’acquisition d’un véhicule propre. Aujourd’hui, la France compte 28 928 points de recharge accessibles au public, soit 1 borne pour 10 véhicules. En Île-de-France, le ratio est plus élevé : 1 borne pour 6 véhicules. Près de 25 000 véhicules électriques et hybrides rechargeable sont immatriculés en région francilienne.