Agenda du Grand Paris

Oct
13
mar
Journée des territoires franciliens pour l’égalité @ Centre Hubertine Auclert
Oct 13 @ 09:00 – 17:00

L’égalité femmes-hommes est devenue un enjeu incontournable des politiques publiques des collectivités, constate le Centre Hubertine Auclert à l’occasion de sa 5ème journée fédérant le réseau Territoires Franciliens pour l’Egalité (TFE), le 13 octobre prochain.

Depuis le lancement du réseau Territoires Franciliens pour l’Égalité en 2013, le Centre Hubertine Auclert accompagne les collectivités de tous les niveaux (villes, départements, intercommunalités, région) dans l’analyse des inégalités femmes-hommes sur leur territoire, et dans la mise en place d’actions pour les réduire. Fort d’un réseau grandissant d’une soixantaine de collectivités de toutes tailles, le Centre Hubertine Auclert observe leur engagement croissant pour l’instauration de politiques luttant contre les inégalités de genre.

« Les politiques pour l’égalité sont transpartisanes. Le clivage gauche-droite n’a plus lieu d’être quand il s’agit de permettre aux femmes comme aux hommes de bénéficier des politiques publiques à égalité. Nous sommes ravies de constater que des collectivités toujours plus nombreuses s’emparent du sujet, à commencer par la région Île-de-France », déclare Marie-Pierre Badré, présidente du Centre Hubertine Auclert et déléguée spéciale à l’égalité femme-hommes de la région Île-de-France. Ainsi, de douze collectivités membres en 2015, le réseau Territoires Franciliens pour l’Egalité (TFE) passera à soixante-six le 8 octobre 2020. Le Centre Hubertine Auclert constate également que de nombreuses villes ont créé une délégation en faveur de l’égalité femmes-hommes au sein de leur exécutif.

Plusieurs lois ces quinze dernières années ont également réaffirmé le rôle des collectivités dans la réduction des inégalités femmes-hommes, en tant que structure employeuse et créatrice de politiques publiques. La loi du 4 août 2014 sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes a notamment permis aux collectivités d’intégrer l’égalité de façon transversale aux politiques sectorielles, qui impactent la vie des femmes et des hommes. Le Centre Hubertine Auclert les accompagne entre autres dans la mise en œuvre de cette loi. Il a également participé à visibiliser les enjeux d’un aménagement des espaces publics accessibles pour toutes et tous, dès le plus jeune âge, à travers son rapport « Femmes et espaces publics ».

UNE 5ÈME JOURNÉE TFE POUR S’INSPIRER ET ÉCHANGER AVEC SES PAIRS

À travers cette 5ème édition de la journée du réseau TFE, organisée en partenariat avec le CNFPT, le Centre Hubertine Auclert propose un cadre précieux d’échanges et de formation pour les collectivités nouvellement élues ou ré-élues. Au sein de l’hémicycle du Conseil régional d’Île-de-France, la journée permettra de se fédérer, de partager des bonnes pratiques inspirantes pour les nouvelles équipes municipales, et aussi de se former sur l’actualité législative, notamment avec la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019 sur l’égalité professionnelle au sein des collectivités. Un atelier d’échanges y sera consacré. Un autre moment fort concernera le bilan des dernières élections municipales concernant la parité. Le bilan est encore peu glorieux : seules 20% des maires sont des femmes, et 12% seulement des intercommunalités françaises sont aujourd’hui présidées par des femmes.

Avr
12
lun
Voix In(é)dites ● Entretien #12 avec Hervé Ellena et Stéphanie Mehl
Avr 12 @ 13:00 – 16:00
Voix In(é)dites ● Entretien #12 avec Hervé Ellena et Stéphanie Mehl

Voix In(é)dites ● Entretien #12 avec Hervé Ellena et Stéphanie Mehl

Lundi 12 avril 2021 – 13 heures 

Après les voix « déconfinées », « photographiées »,  aujourd’hui les voix « in(é)dites » recueillent les paroles, les interrogations et les réflexions de celles et ceux qui interviennent sur et pour les lieux de vie.

Le douzième entretien du cycle de webconférences « Voix In(é)dites » donnera la parole à Hervé Ellena et Stéphanie Mehl, architectes, fondateurs de l’agence ELLENAMEHL, autour du thème :

Matière Seconde
Le bâti existant comme matière première

Rénovation, seconde vie et transformation

Hervé Ellena, ingénieur Centrale Lyon, et Stéphanie Mehl se rencontrent à l’école d’architecture Paris-Malaquais en 1995. Diplômés, et sans passer par la case « agence », ils s’associent en 2000 et leur premier projet, un centre d’entretien et sa gendarmerie, réalisés en bois sur l’A89 à Tulle, est nommé en 2002 au prix de la Première Œuvre du Moniteur.
Ils livrent en 2006 un projet de rénovation-extension remarquable et fondateur pour l’Institut de France sur les Quais de Seine.
L’agence s’attache à construire une réfléxion « par le projet » sur la question de la transformation et la rénovation du bâti existant et le démontre par un sens aigu et singulier du détail architectural.
Avec une exigence intellectuelle et une complexité qui dépasse souvent les projets « neufs »  c’est aussi un terrain d’explorations architecturales en phase avec les questions environnementales actuelles : penser le réemploi à l’échelle du bâti !

Rendez-vous sur la page Facebook https://www.facebook.com/maisonarchitecture.idf

Sep
16
jeu
Exposition Le Printemps de l’Hiver – Maison de l’architecture Ile-de-France @ Maison de l'architecture Ile-de-France
Sep 16 @ 10:00 – Oct 18 @ 18:00
Exposition  Le Printemps de l'Hiver - Maison de l'architecture Ile-de-France @ Maison de l'architecture Ile-de-France
Le Printemps de l’Hiver est une initiative mise en place en juillet 2019 par le Comité de rayonnement et de prospective de la Maison de l’architecture Ile-de-France. Cette étude menée par quatre architectes et urbanistes, et soutenue par la Direction des Activités Sociales d’AG2R LA MONDIALE et les Établissements publics d’aménagement EpaMarne-EpaFrance, se penche sur la question du bien vieillir en ville.
Considérant indispensable à la fabrique de la ville la prise en compte des plus âgés, l’étude s’interroge sur ces derniers : quel a été leurs parcours – à la fois personnel et résidentiel ? Quelles sont leurs manières d’habiter ? Leurs attentes ? Quels sont et seront les différents standards de logements pour cette génération ? Quels modèles économiques peut-on envisager et pour quels services dédiés ? Et finalement : comment faire de nos villes des lieux de mixité générationnelle où il fait bon vivre sa retraite et avancer en âge ? Quels sont les critères urbains et architecturaux permettant d’aboutir à une ville inclusive ?
À travers la parole d’habitants retraités, le regard d’analystes (sociologue, géographe, anthropologue), d’entrepreneurs, de nos partenaires et d’élus, et grâce à un état des lieux des solutions existantes (un relevé de onze opérations innovantes sur le territoire national qui mettent en lumière diverses possibilités dans le parcours résidentiel, du « rester chez soi » à l’établissement médicalisé), cette étude réfléchit à la ville pour tous.
Dans le cadre de cette étude plusieurs rendez-vous sont proposés  :
Le Mercredi 15 septembre à partir de 19 heures
– Table ronde « Bien vieillir en ville » animée par Hugo Christy, journaliste
– Vernissage de l’exposition « Le Printemps de l’Hiver »
– Lancement de la publication « Le Printemps de l’Hiver, bien vieillir en ville  »
– Lancement du site internet « Le Printemps de l’Hiver »
Programme de la table ronde « Bien vieillir en ville » animée par Hugo Christy, journaliste

Thème #1 : offre actuelle et habitat futur pour nos seniors

Intervenants:
– Luc Broussy, Rapporteur de « Nous vieillirons ensemble : 80 propositions pour un Pacte entre générations » et président de France Silver Eco
– Meriem Chabani, Architecte et urbaniste, agence New South et membre du Printemps de l’hiver
– Cécile Rosenfelder, Ingénieure de recherche à l’École des hautes études en santé publique (EHESP)
– Stephane Sebastiani, Directeur territorial des actions sociales d’AG2R LA MONDIALE

Thème #2 : les modèles des villes de demain : pour tous, sous le prisme des seniors et de la mobilité
Intervenants:
– Olivier Colaisseau, Mairie de Chanteloup en Brie
– Laurent Girometti, Directeur général d’EpaMarne-EpaFrance
– Guillaume Sicard, Architecte, agence R.A.W [Playground] et coordinateur du Printemps de l’hiver
– Marion Waller, Conseillère de la Maire de Paris
Du 16 septembre au 18 octobre 2021 – Mezzanine de la Maison de l’architecture Ile-de-France
– Exposition « Le Printemps de l’Hiver »
Partenaires exposition : EQUITONE France et Flos
Le groupe de travail du Comité de rayonnement et de prospective de la Maison de l’Architecture Ile-de-France « Le Printemps de l’hiver  » est composé de :
– Aurélie Barbey, architecte, Atelier Barbey
– Meriem Chabani, architecte et urbaniste, New South
– Alexandre Sfintesco, architecte et urbaniste, Safe Architecture Urbanisme
– Guillaume Sicard, architecte, RAW architecture