Agenda du Grand Paris

Oct
13
mar
Journée des territoires franciliens pour l’égalité @ Centre Hubertine Auclert
Oct 13 @ 09:00 – 17:00

L’égalité femmes-hommes est devenue un enjeu incontournable des politiques publiques des collectivités, constate le Centre Hubertine Auclert à l’occasion de sa 5ème journée fédérant le réseau Territoires Franciliens pour l’Egalité (TFE), le 13 octobre prochain.

Depuis le lancement du réseau Territoires Franciliens pour l’Égalité en 2013, le Centre Hubertine Auclert accompagne les collectivités de tous les niveaux (villes, départements, intercommunalités, région) dans l’analyse des inégalités femmes-hommes sur leur territoire, et dans la mise en place d’actions pour les réduire. Fort d’un réseau grandissant d’une soixantaine de collectivités de toutes tailles, le Centre Hubertine Auclert observe leur engagement croissant pour l’instauration de politiques luttant contre les inégalités de genre.

« Les politiques pour l’égalité sont transpartisanes. Le clivage gauche-droite n’a plus lieu d’être quand il s’agit de permettre aux femmes comme aux hommes de bénéficier des politiques publiques à égalité. Nous sommes ravies de constater que des collectivités toujours plus nombreuses s’emparent du sujet, à commencer par la région Île-de-France », déclare Marie-Pierre Badré, présidente du Centre Hubertine Auclert et déléguée spéciale à l’égalité femme-hommes de la région Île-de-France. Ainsi, de douze collectivités membres en 2015, le réseau Territoires Franciliens pour l’Egalité (TFE) passera à soixante-six le 8 octobre 2020. Le Centre Hubertine Auclert constate également que de nombreuses villes ont créé une délégation en faveur de l’égalité femmes-hommes au sein de leur exécutif.

Plusieurs lois ces quinze dernières années ont également réaffirmé le rôle des collectivités dans la réduction des inégalités femmes-hommes, en tant que structure employeuse et créatrice de politiques publiques. La loi du 4 août 2014 sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes a notamment permis aux collectivités d’intégrer l’égalité de façon transversale aux politiques sectorielles, qui impactent la vie des femmes et des hommes. Le Centre Hubertine Auclert les accompagne entre autres dans la mise en œuvre de cette loi. Il a également participé à visibiliser les enjeux d’un aménagement des espaces publics accessibles pour toutes et tous, dès le plus jeune âge, à travers son rapport « Femmes et espaces publics ».

UNE 5ÈME JOURNÉE TFE POUR S’INSPIRER ET ÉCHANGER AVEC SES PAIRS

À travers cette 5ème édition de la journée du réseau TFE, organisée en partenariat avec le CNFPT, le Centre Hubertine Auclert propose un cadre précieux d’échanges et de formation pour les collectivités nouvellement élues ou ré-élues. Au sein de l’hémicycle du Conseil régional d’Île-de-France, la journée permettra de se fédérer, de partager des bonnes pratiques inspirantes pour les nouvelles équipes municipales, et aussi de se former sur l’actualité législative, notamment avec la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019 sur l’égalité professionnelle au sein des collectivités. Un atelier d’échanges y sera consacré. Un autre moment fort concernera le bilan des dernières élections municipales concernant la parité. Le bilan est encore peu glorieux : seules 20% des maires sont des femmes, et 12% seulement des intercommunalités françaises sont aujourd’hui présidées par des femmes.

Avr
12
lun
Voix In(é)dites ● Entretien #12 avec Hervé Ellena et Stéphanie Mehl
Avr 12 @ 13:00 – 16:00
Voix In(é)dites ● Entretien #12 avec Hervé Ellena et Stéphanie Mehl

Voix In(é)dites ● Entretien #12 avec Hervé Ellena et Stéphanie Mehl

Lundi 12 avril 2021 – 13 heures 

Après les voix « déconfinées », « photographiées »,  aujourd’hui les voix « in(é)dites » recueillent les paroles, les interrogations et les réflexions de celles et ceux qui interviennent sur et pour les lieux de vie.

Le douzième entretien du cycle de webconférences « Voix In(é)dites » donnera la parole à Hervé Ellena et Stéphanie Mehl, architectes, fondateurs de l’agence ELLENAMEHL, autour du thème :

Matière Seconde
Le bâti existant comme matière première

Rénovation, seconde vie et transformation

Hervé Ellena, ingénieur Centrale Lyon, et Stéphanie Mehl se rencontrent à l’école d’architecture Paris-Malaquais en 1995. Diplômés, et sans passer par la case « agence », ils s’associent en 2000 et leur premier projet, un centre d’entretien et sa gendarmerie, réalisés en bois sur l’A89 à Tulle, est nommé en 2002 au prix de la Première Œuvre du Moniteur.
Ils livrent en 2006 un projet de rénovation-extension remarquable et fondateur pour l’Institut de France sur les Quais de Seine.
L’agence s’attache à construire une réfléxion « par le projet » sur la question de la transformation et la rénovation du bâti existant et le démontre par un sens aigu et singulier du détail architectural.
Avec une exigence intellectuelle et une complexité qui dépasse souvent les projets « neufs »  c’est aussi un terrain d’explorations architecturales en phase avec les questions environnementales actuelles : penser le réemploi à l’échelle du bâti !

Rendez-vous sur la page Facebook https://www.facebook.com/maisonarchitecture.idf

Sep
18
sam
Journées du Patrimoine aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
Sep 18 – Sep 19 Jour entier
Journées du Patrimoine aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2021, samedi 18 et dimanche 19 septembre, les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis proposent un riche programme.

Inscriptions ici.

Samedi 18 septembre

► Présentation du fonds du journal l’Humanité à 14h et à 16h

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis conservent le fonds du journal l’Humanité, fondé en 1904 par Jean Jaurès. La photothèque représente environ 2 millions de clichés. Les archivistes vous proposent de découvrir la richesse de ce fonds.

► Visite guidée de l’exposition « En quête d’humanité » à 15h

en présence du reporter-photographe Pierre Trovel

Pierre Trovel, reporter-photographe au journal l’Humanité, a confié près de 400 000 clichés aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis. L’exposition qui lui est consacrée permet de revisiter l’histoire du Département, et plus globalement celle de la désindustrialisation et des luttes sociales des années 1970 aux années 2000.

► « Tombé du ciel », escape game à 14h et à 16h

Deuxième Guerre mondiale : un avion allié qui survolait le territoire est abattu par les militaires allemands. Aidez son pilote canadien, blessé, ne parlant ni français ni allemand, à s’extraire d’une situation périlleuse.

► Balade urbaine sur le canal de l’Ourcq à 14h30 (*)

Venez découvrir l’histoire industrielle du département de la Seine-Saint-Denis jusqu’aux mutations actuelles grâce à un cheminement le long du canal de l’Ourcq entre le pont de la Folie à Bobigny et le pont Delizy à Pantin.
Départ à 14h30 des Archives départementales (54, avenue du président Salvador-Allende, Bobigny)

Dimanche 19 septembre

Matinée

► Initiation à la paléographie à 10h30

par Christine Langé, archiviste-paléographe, directrice des Archives départementales de la Seine-Saint-Denis
Vous souhaitez pouvoir lire les écritures anciennes ? Cette séance est la première d’une série de cours qui auront lieu toute l’année aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis.

► « Tombé du ciel », escape game à 10h30

► Initiation à la généalogie à 11h

Vous voulez commencer votre généalogie mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Cet atelier pratique va vous guider dans vos premières recherches et vous aider à  dépasser vos blocages. Il est le premier d’une série d’ateliers qui auront toute l’année aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis.

Après-midi

► « Elle n’est pas morte! », spectacle musical à 14h30

Venez découvrir les chansons qui ont précédé, accompagné et célébré la Commune de Paris, avec Riton la Manivelle et son orgue de barbarie.

► « Tombé du ciel », escape game à 14h et 16h

► Visite guidée du bâtiment des Archives départementales à 16h

Cette visite du bâtiment des Archives départementales, dont certaines salles sont fermées le reste de l’année au public, est l’occasion de présenter les missions des Archives départementales, les fonds publics et privés qui y sont conservés et d’aborder les différents métiers des archivistes.

► Balade urbaine à Romainville à 15h (*)

À la découverte d’un quartier en pleine mutation, la ZAC de l’Horloge.
La ZAC de l’Horloge à Romainville est située dans le bas de Romainville, à la limite de la nationale 3 et du canal de l’Ourcq, limitrophe de la commune de Pantin. Longtemps quartier industriel, il connaît ces dernières années de profondes mutations. Cette balade permet d’évoquer le passé industriel du Département et de constater les profonds changements qui s’y déroulent.
Départ à 15h devant la station de bus à côté de l’Hôtel du Cheval Noir, métro Raymond Queneau
(*) Pour les deux balades urbaines proposées par les Archives départementales, munissez-vous d’une bonne paire de chaussures. Chaque balade urbaine dure entre 1h30 et 2h.