Agenda du Grand Paris

Avr
12
lun
Voix In(é)dites ● Entretien #12 avec Hervé Ellena et Stéphanie Mehl
Avr 12 @ 13:00 – 16:00
Voix In(é)dites ● Entretien #12 avec Hervé Ellena et Stéphanie Mehl

Voix In(é)dites ● Entretien #12 avec Hervé Ellena et Stéphanie Mehl

Lundi 12 avril 2021 – 13 heures 

Après les voix « déconfinées », « photographiées »,  aujourd’hui les voix « in(é)dites » recueillent les paroles, les interrogations et les réflexions de celles et ceux qui interviennent sur et pour les lieux de vie.

Le douzième entretien du cycle de webconférences « Voix In(é)dites » donnera la parole à Hervé Ellena et Stéphanie Mehl, architectes, fondateurs de l’agence ELLENAMEHL, autour du thème :

Matière Seconde
Le bâti existant comme matière première

Rénovation, seconde vie et transformation

Hervé Ellena, ingénieur Centrale Lyon, et Stéphanie Mehl se rencontrent à l’école d’architecture Paris-Malaquais en 1995. Diplômés, et sans passer par la case « agence », ils s’associent en 2000 et leur premier projet, un centre d’entretien et sa gendarmerie, réalisés en bois sur l’A89 à Tulle, est nommé en 2002 au prix de la Première Œuvre du Moniteur.
Ils livrent en 2006 un projet de rénovation-extension remarquable et fondateur pour l’Institut de France sur les Quais de Seine.
L’agence s’attache à construire une réfléxion « par le projet » sur la question de la transformation et la rénovation du bâti existant et le démontre par un sens aigu et singulier du détail architectural.
Avec une exigence intellectuelle et une complexité qui dépasse souvent les projets « neufs »  c’est aussi un terrain d’explorations architecturales en phase avec les questions environnementales actuelles : penser le réemploi à l’échelle du bâti !

Rendez-vous sur la page Facebook https://www.facebook.com/maisonarchitecture.idf

Juin
4
ven
AGIR POUR LE VIVANT – Rendez-vous parisiens
Juin 4 – Juin 6 Jour entier
AGIR POUR LE VIVANT - Rendez-vous parisiens

AGIR POUR LE VIVANT
Rendez-vous parisiens du vendredi 4 au dimanche 6 juin 2021

« Nous sommes plus que jamais confrontés à la sensibilité et à la fragilité de la Terre. De toutes parts se multiplient les initiatives, les réflexions et les actions qui tentent de faire naître une nouvelle conscience en faveur de la biodiversité et du vivant. Agir pour le vivant entend présenter des solutions, oser des expérimentations et contribuer à l’écriture de nouveaux récits. » Francoise Nyssen,Jean-Paul Capitani, Anne-Sylvie Bameule et Alain Thuleau– Fondateurs.trices d’Agir pour le vivant.

En août 2020 se tenait à Arles à l’initiative d’Actes Sud et de Comunala première édition du festival AGIR POUR LE VIVANT, le rendez-vous qui inscrit le vivant au cœur des enjeux de notre société et qui vise à sensibiliser et mobiliser un large public. Pendant 1 semaine, le festival a inventé un nouvel espace de réflexion et d’échanges au-delà des idéologies en conjuguant les approches, en croisant les compétences et les propositions d’auteurs, de philosophes, de scientifiques, de botanistes, d’agronomes, d’herboristes, d’entrepreneurs et de militants écologistes qui tentent de renouveler la grande histoire de la relation de l’homme avec la nature et notre façon d’habiter le monde aujourd’hui.

La 2e édition de ce rendez-vous d’été à Arles aura lieu du 22 au 29 août 2021 sur le thème Territoires Vivants. Agir pour le Vivant ce sont aussi des développements et des projets originaux toute l’année pour favoriser les réflexions dans la durée, faire intervenir le plus grand nombre d’acteurs de ces transitions, et proposer de nombreux formats à tous les publics.

C’est dans ce cadre qu’AGIR POUR LE VIVANT organise des rendez-vous du 4 au 6 juin 2021 à Paris.
Agir pour le vivant a souhaité s’associer à un projet exceptionnel, le Parlement des liens, créé à l’initiative des éditions Les liens qui libèrent, pour témoigner d’une véritable révolution dans le domaine des idées. À Paris également avec l’École des Beaux-Arts, étudiants, professeurs et invités ont imaginer dans un travail collectif des af- fiches qui marqueront la mémoire collective autour des enjeux du vivant. Ces affiches feront l’objet d’une sélection et seront visibles sur les murs de Paris en juin ainsi qu’à Arles en août. Agir pour le Vivant à Paris, c’est aussi la fameuse Radio Arbres de la comédienne Laetitia Dosch, des signatures dans des librairies, une résidence de travail sur l’Atlas du Grand Paris Sauvage au Pavillon de l’Arsenal, des interventions dans des collèges avec Agir pour le Vivant Junior et des ateliers pour trouver des modes d’emploi pour les entreprises.

INFORMATIONS PRATIQUES
https://www.agirpourlevivant.fr/