Agenda du Grand Paris

Fév
16
mer
Exposition Boilly – Chroniques parisiennes @ MUSÉE COGNACQ-JAY
Fév 16 @ 10:00 – Juin 26 @ 18:00
Exposition Boilly - Chroniques parisiennes @ MUSÉE COGNACQ-JAY

Exposition
Boilly (1761-1845)
Chroniques parisiennes
16 février – 26 juin 2022 – Musée Cognacq-Jay

Artiste virtuose, prolifique et inclassable, Louis-Léopold Boilly (1761-1845) se fait le chroniqueur enthousiaste de Paris pendant soixante ans, d’une révolution à l’aube d’une autre (1789 et 1848). Il est à la fois le portraitiste des Parisiens, le peintre de scènes urbaines, l’inventeur de trompe-l’œil saisissants et l’auteur de caricatures piquantes.

Cette exposition monographique explore la carrière foisonnante de Boilly au travers de 130 œuvres qui invitent à découvrir la singularité de l’artiste, son brio, son humour et son inventivité. Elle présente plusieurs chefs-d’œuvre inédits ou exposés pour la première fois en France.

Originaire du Nord de la France, Boilly part à la conquête de la capitale à l’âge de 24 ans, en 1785, pour ne plus jamais la quitter. Peu intéressé par la grande histoire de Paris, il est fasciné par la modernité de la ville, son effervescence et ses spectacles. Boilly, en chroniqueur de la vie quotidienne, dresse le portait intime d’une génération.

L’artiste aime scruter les lieux comme les visages de Paris. Il s’illustre dans l’art du portrait en fixant les visages des Parisiens et des Parisiennes sur des petits formats qui deviennent sa marque de fabrique. Le portraitiste se double volontiers du caricaturiste, posant sur ses concitoyens un regard amusé, voire mordant. Son goût pour la provocation comme pour la virtuosité technique se retrouve dans ses Trompe-l’œil, à l’éblouissante qualité illusionniste.

L’exposition dévoile également le jeu raffiné auquel se livre l’artiste pour se mettre lui-même en scène. Il brosse des autoportraits pleins de dérision, multiplie les signatures et se glisse parmi les protagonistes de ses scènes de foule, à l’image d’un Alfred Hitchcock dans ses films. Ces stratagèmes instaurent une relation complice entre l’artiste et le spectateur. Tout au long du parcours de l’exposition, le visiteur est invité, dans un jeu de piste ludique, à retrouver le visage ou les indices de la présence de Boilly.

Organisée à l’occasion de la publication du catalogue raisonné de l’artiste rédigé par Etienne Bréton et Pascal Zuber (édition Arthena, 2019), cette exposition sera l’occasion de découvrir plusieurs chefs-d’œuvre présentés pour la première fois en France et provenant de prestigieuses collections particulières, dont l’une des plus importantes, aujourd’hui conservée au Ramsbury Manor Foundation, au Royaume-Uni.

Le parcours de l’exposition prend une ampleur supplémentaire en se déployant dans huit salles du musée, à l’image de l’exposition passée « L’Empire des sens, de Boucher à Greuze ».

MUSÉE COGNACQ-JAY
8 rue Elzévir – 75003 Paris
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Billet unique exposition temporaire et collections permanentes : plein tarif : 8€ / tarif réduit : 6€

Fév
17
jeu
Exposition Regards – Maison de Victor Hugo @ Maison de Victor Hugo
Fév 17 @ 18:00 – Juin 5 @ 19:00
Exposition Regards - Maison de Victor Hugo @ Maison de Victor Hugo

Exposition Regards

17 février – 5 juin  2022

MAISON DU VICTOR HUGO
6, place des Vosges, 75004 Paris

Regards n’est pas une exposition comme les autres. Accessible gratuitement et présentée du 17 février au 5 juin 2022 à la Maison de Victor Hugo, elle fait le pari de s’affranchir des règles habituelles de réalisation d’une exposition en invitant un collectif de non spécialistes à penser et concevoir entièrement un projet. Son élaboration et la création du personnage fictif d’une commissaire d’exposition nommée Lucienne Forest, sont nés d’une collaboration entre Paris Musées, le Groupe hospitalier universitaire (GHU) Paris Psychiatrie et Neurosciences et le groupe d’entraide mutuelle Le Passage.

Derrière Lucienne Forest, qui œuvre et parle au nom du collectif, se tient un groupe d’une quinzaine de soignants et usagers de la pychiatrie, accompagnés par un conservateur du patrimoine et la responsable du service des publics de la maison de Victor Hugo.

Le collectif a choisi le thème, discuté du choix des 80 œuvres et rédigé tous les textes figurant dans l’exposition. Il a imaginé un parcours qui échappe au seul discours historique, philosophique ou esthétique et revendique une part de subjectivité, une vision personnelle nourrie de souvenirs et d’émotions. L’exposition foisonne plus qu’elle ne raisonne.

Visites-guidées
à 16h
Vendredi 25 février, samedi 26 février, mercredi 09 mars, samedi 12 mars, mercredi 16 mars, samedi 19 mars, mercredi 23 mars, samedi 26 mars, mercredi 30 mars, samedi 02 avril, mercredi 06 avril, samedi 09 avril, samedi 16 avril, mercredi 20 avril, samedi 23 avril, mardi 26 avril, mercredi 27 avril, jeudi 28 avril, vendredi 29 avril, samedi 30 avril, mardi 03 mai, mercredi 04 mai, jeudi 05 mai, vendredi 06 mai, samedi 07 mai 2022, mercredi 11 mai, samedi 14 mai, mercredi 18 mai, samedi 21 mai, samedi 28 mai, mercredi 01 juin, samedi 04 juin 2022.

Visite descriptive de l’exposition pour les personnes mal ou non voyantes
Mercredi 16 mars et 6 avril 2022 à 10h30

Visite de l’exposition en lecture labiale pour les personnes malentendantes
Vendredi 11 mars 2022 à 14h

Avr
7
jeu
Exposition Monique Journod – Maison nationale des artistes @ Maison nationale des artistes
Avr 7 @ 14:00 – Août 21 @ 18:00
Exposition Monique Journod - Maison nationale des artistes @ Maison nationale des artistes

MONIQUE JOURNOD
MAISON NATIONALE DES ARTISTES, NOGENT-SUR-MARNE
DU 7 AVRIL AU 21 AOÛT 2022

Du 7 avril au 21 août 2022, la Maison nationale des artistes présente une exposition de peintures de Monique Journod. Avec les bouquets de fleurs, les paysages constituent le thème majeur de l’œuvre de l’artiste, qui développe un travail pictural autour de ses villégiatures : en Bretagne (île de Bréhat), en Normandie (Honfleur), dans le Beaujolais, en Franche-Comté, en Provence, au Maghreb, en Grèce (îles de Mykonos et Hydra).

Élève de Roger Chapelain-Midy à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, Monique Journod obtient le prix de Rome en 1962 et est, aux côtés de Paul Ambille, Alex Berdal, Joël Dabin et Arlette Le More, membre du groupe Demain. Elle expose pendant trente ans au Japon.

« L’art, nous le savons, n’est crédible que s’il est l’authentique reflet de son auteur. Avec Monique Journod nous découvrons ce que doit être un tableau : l’image précieuse que l’on caresse de la main, du regard… ». Paul Ambille, peintre, président d’honneur de la Société des artistes français, président de la Fondation Taylor.

Monique Journod réside à la Maison nationale des artistes.

Maison nationale des artistes
14, rue Charles VII
94130 Nogent-sur-Marne
Tél. : 01 48 71 28 08
[email protected]

Ouverte au public
Tous les jours de 14h à 18h
Entrée libre, sur présentation du pass sanitaire

Accès
RER A : Nogent-sur-Marne puis bus 114 ou 210, arrêt Sous-préfecture
RER E : Nogent-Le Perreux puis direction Tribunal d’instance
Métro ligne 1 : Château de Vincennes puis bus 114 ou 210, arrêt Sous-préfecture
Vélib’ n° 4130

Juin
22
mer
L’architecture sort du bois Conférence #5 – Le modulaire 3D @ Maison de l'architecture Ile-de-France
Juin 22 @ 18:30 – 21:30
L’architecture sort du bois Conférence #5  -  Le modulaire 3D @ Maison de l'architecture Ile-de-France

L’architecture sort du bois

Conférence #5  Le modulaire 3D

Mercredi 22 juin à 18h30 

Le modulaire 3D
Conférence organisée en partenariat avec Fibois Ile-de-France et l’UICB

La cinquième conférence du cycle L’architecture sort du bois se tiendra le mercredi 22 juin de 18h30 à 21h30 et portera sur le thème « Le modulaire 3D » en abordant les points suivants :

• Présentation du modulaire 3D 
• Intervention d’entreprises : produits, mise en oeuvre, etc… 
• Parole d’architectes : présentation de projets

Ces sujets seront développés par les intervenants suivants :

Philippe Bontemps, responsable R&D bois et bas carbone, Terrell Group
• Elia Abou-Chaaya, directeur d’activité hors-site et modulaire, BTP Consultants
Stéphanie Demeure dit Latte, directrice de la maîtrise d’ouvrage et du développement, Adoma
Olivier Magne, chargé de développement commercial Ile-de-France, Ossabois / GA
Sylvain Fourel, président, Selvea
Guillaume Hannoun, architecte, Moon architectures
Laurent Pillaud, architecte, Virtuel Architecture

Cette cinquième conférence bénéficie du soutien du CODIFAB.

S’inscrire à la conférence.

Juil
14
jeu
Festival Bellastock @ Centre Art Architecture Paysage Patrimoine
Juil 14 @ 10:00 – Juil 17 @ 18:00
Festival Bellastock @ Centre Art Architecture Paysage Patrimoine

Festival Bellastock : 4 jours pour inventer la ville de demain

Au cœur de la forêt, le CAAPP – Centre d’art, d’architecture, du paysage et du patrimoine – accueille du 14 au 17 juillet, le festival Bellastock. Pendant 4 jours, près de 400 étudiants en architecture se réunissent pour imaginer et expérimenter des techniques de construction au service d’une nouvelle conception de la ville : plus innovante, plus respectueuse de l’environnement et plus résiliente.

Dans le cadre bucolique du parc de la Maison Sainte-Geneviève, situé à proximité des bords de Seine, la jeune génération d’architectes est invitée à se départir des théories pour inventer de nouveaux procédés constructifs issus de l’observation et du « faire ». Engagé dans la transition écologique, le festival développe une approche pionnière sur le réemploi de matériaux de construction, l’utilisation des ressources locales, matérielles comme immatérielles, l’adoption de systèmes « low-tech ». Un urbanisme de transition que la Ville d’Évry-Courcouronnes expérimente également à l’échelle de son territoire, avec des réalisations dites d’urbanisme tactique menées dans le cadre de grands projets de transformation urbaine.

La journée du samedi 16 juillet sera ouverte aux publics les plus larges. L’occasion de s’immerger dans l’ambiance créative et festive du festival Bellastock. Construite sur le thème de la « Cité convivial·e », cette 16e édition permettra de découvrir les inventions architecturales réalisées par les étudiants accueillis sur place. L’ambition est de favoriser le dialogue et les débats d’idées autour de sujets liées à la ville et à l’architecture. Cette journée d’ouverture au public sera ainsi rythmée par des débats, des animations musicales et une soirée sur une péniche, notamment.

Depuis 2018, la Ville d’Évry-Courcouronnes met le CAAPP à disposition de Bellastock pour y faire émerger un site d’expérimentation architecturale grandeur nature unique en Île-de-France. Fidèle à son histoire de ville-nouvelle, la Ville poursuit sa démarche de laboratoire urbain où s’invente la ville de demain.

  • Festival Bellastock, du 14 au 17 juillet, au Centre Art Architecture Paysage Patrimoine (CAAPP), 2, avenue de Ratisbonne à Évry-Courcouronnes.
  • Ouverture au public le samedi 16 juillet, de 10h à minuit : visites du parc et de ses installations, tables rondes, projections, musique, spectacles, etc. Entrée gratuite. Tout le programme sur bellastock.com/festival