Chantiers et budget : le bilan 2021 de la SOLIDEO

128
Chantier Solideo
Crédit : SOLIDEO
Print Friendly, PDF & Email

Avec 2022, la SOLIDEO aborde une année cruciale pour les travaux des différents ouvrages olympiques de Paris 2024 dont elle prévoit de doubler les dépenses. L’année écoulée lui aura permis de mettre quasiment tous ses chantiers sur les rails.

Ce 10 décembre, la Société de livraison des ouvrages olympiques (SOLIDEO) présentait le bilan de l’année 2021 lors de son 19e conseil d’administration, faisant état d’une montée en puissance de son action tant en matière de construction que d’investissements.

Village et Cluster : deux chantiers emblématiques

Trente ouvrages olympiques ont ainsi démarré leurs travaux au cours des 12 derniers mois. Le chantier le plus emblématique est celui du Village des athlètes (ou Village olympique) dont la phase de démolition s’est achevée après 18 mois et les terrains livrés aux promoteurs au début de l’été 2021. Pas moins de 35 grues et 1 300 compagnons s’activent dorénavant sur les 52 hectares du site posé sur les communes de Saint-Ouen, Saint-Denis et L’Île-Saint-Denis. Les promoteurs ont démarré les travaux de fondations, et réalisent en ce moment les travaux de sous-sol et les parkings souterrains. Les premiers étages devraient commencer à apparaitre à partir du printemps 2022.

Autre ouvrage d’importance, la ZAC du Cluster des médias a également franchi une nouvelle étape, avec la signature des actes de vente des terrains aux promoteurs. Répartis sur les communes de Dugny, La Courneuve et Le Bourget, ses travaux de viabilisation et le début des constructions ont pu être lancés successivement. Par ailleurs, afin de relier l’ensemble des nouveaux équipements qui émailleront la ZAC, la SOLIDEO a prévu d’établir un nouveau parcours piéton d’une longueur symbolique de 2024 mètres. Un nouveau franchissement de l’autoroute A1 est ainsi prévu. D’une longueur de 100 mètres, en structure bois, il sera réservé aux piétons et aux cyclistes.

Quant à la colline d’Élancourt, sélectionnée il y a seulement un an pour accueillir les compétitions de VTT, l’année 2021 aura surtout été celle de la concertation dont le bilan a été validé par le CA de ce 10 décembre. Les premiers aménagements doivent démarrer en septembre 2022.

2022, année charnière

Parmi les autres chantiers lancés :

– les travaux du toit du court Suzanne Lenglen ont démarré dès la clôture du tournoi de Roland-Garros mi-juin ;

– le Stade Yves-du-Manoir à Colombes a entamé ses premières déconstructions pour être rénové et accueillir en 2024 le tournoi olympique de hockey sur gazon ;

– l’Arena Porte de La Chapelle a vu sa première pierre posée le 4 octobre et aujourd’hui, 6 grues s’activent autour de cette future enceinte du 18e arrondissement ;

– le 15 novembre, a été aussi posée la première pierre du Centre Aquatique Olympique à Saint-Denis.

Avec le début des travaux de la Marine de Marseille au mois de janvier 2022, tous les ouvrages majeurs des Jeux olympiques 2024 seront en construction dans moins de six semaines. L’année 2022 verra aussi le démarrage d’ouvrages de moindre importance, dont la rénovation de nombreux équipements sportifs franciliens.

Enfin, le centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois a été inauguré le 10 juillet dernier devenant, après le stade nautique de Vaires-sur-Marne (inauguré en avril 2019) le deuxième ouvrage olympique livré.

Un budget doublé

Côté finances, la SOLIDEO a passé pour 221,6 millions d’euros de marchés en 2021, prévoyant de doubler ses dépenses en 2022, notamment pour achever le gros œuvre des principaux ouvrages olympiques. Le budget prévisionnel pour l’année qui vient fait ainsi état de 480,3 millions d’euros de dépenses, dont 52,8 millions d’euros pour le Village des athlètes et 33,5 millions d’euros pour le Cluster des médias. Le Centre Aquatique Olympique accélère lui aussi avec 77,6 millions d’euros de dépenses en 2022, soit le plus gros budget pour les 12 prochains mois.

À la fin de l’année, la SOLIDEO aura dépensé un total de 1,081 milliard d’euros, soit 62 % de ses fonds.

Chiffres
–  32 ouvrages olympiques en chantier et 2 ouvrages livrés
–  Près de 3 000 compagnons mobilisés sur les chantiers des ouvrages olympiques, dont 1 300 sur le Village des athlètes
–  221,6 millions d’euros de marchés passés avec 950 TPE, PME et 44 structures de l’ESS
–  13 projets d’innovation supplémentaires soutenus à travers son fonds d’innovation, pour un total de 23 projets subventionnés depuis le début
–  41 réunions publiques et plus de 1 500 personnes rencontrées sur le Village des athlètes, le Village des médias et Élancourt
-   2 241 personnes accueillies à date à la Maison du Projet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.