Courants Fertiles : l’expression artistique du Village des athlètes

218
Appel à création Courants fertiles Solideo
Print Friendly, PDF & Email

APPEL A PROJETS. Bâtissant son Village olympique, la SOLIDEO l’accompagne d’œuvres d’art qui vont le parcourir. Le lauréat de son premier concours est connu, la suite est lancée.

En 2020, en partenariat avec l’agence Manifesto, la Société de livraison des ouvrages olympiques (SOLIDEO) a initié une démarche culturelle au sein du Village des athlètes qu’elle construit pour les Jeux olympiques de 2024.

L’art disséminé

Baptisée « Courants Fertiles », cette démarche a été pensée comme un récit incarné par un parcours d’œuvres d’art aussi bien dans les espaces publics que privés des communes de Saint-Ouen et de Saint-Denis. Un récit (voir image ci-dessous), c’est-à-dire une histoire construite dans l’esprit des grandes légendes, un mythe initiatique et émancipateur qui, explique le directeur artistique de Manifesto Gaël Charbeau, « s’adresse à la fois aux habitants et usagers, mais aussi aux artistes et aux créateurs ». Ce parcours va se construire au fil des appels à création égrenés par SOLIDEO ; l’enjeu étant d’éviter l’œuvre-totem, le geste monumental, et de préférer des propositions singulières, une présence artistique subtile, disséminée.

Les concepteurs du projet ont formalisé leur récit autour de trois thèmes : Histoire / Environnement / Diversité. Et ils l’ont structuré avec six chapitres : Racines / Naissance / Seuils / Symbiose / Épreuves / Magie collective.

Fleurs mutantes

« Racines » (Thématique Histoire) fut donc l’objet du premier appel à création lancé le 15 décembre 2020. La SOLIDEO vient d’en désigner le lauréat qui s’est démarqué parmi les 35 candidatures reçues. Il s’agit de Laurent Grasso, plasticien français qui vit entre Paris et New York. Celui-ci s’est inspiré de l’une de ses propres œuvres, Artificialis, installation audiovisuelle monumentale réalisée en 2020 à l’invitation du musée d’Orsay, dans laquelle apparaissaient les étranges fleurs mutantes d’un monde post-anthropocène où virtuel et réel n’ont plus de frontière. Pour « Courants fertiles », il a ainsi pensé une multitude de petites sculptures florales posées dans l’espace public en autant de bas-reliefs en bronze blanc, s’apparentant à des fossiles végétaux. Disséminées dans le quartier Ampère, à Saint-Ouen, elles se calqueront sur des fleurs symboliques du territoire comme l’églantine, le lys, le tournesol ou encore le cirse des maraîchers.

Exemple d’intégration des bronzes sur la future Place Ampère à
Saint Ouen. Crédit : Atelier Laurent Grasso

La suite est ouverte

Au moment de désigner Laurent Grasso, la SOLIDEO lance aussi les deux appels suivants qui concernent les chapitres « Seuils » et « Symbiose » de la thématique Environnement. Implanté sur les berges de Seine, le premier devra « marquer un point de vue sur le Village des athlètes, en montrera les contours et l’inscription géographique… (par) un travail sur des perspectives ». Le second aura pour cadre le mail Finot, nouveau passage piéton menant vers la Seine, et devra exprimer la nature au sein de ce tissu urbain : « une proposition qui devra composer avec le vivant pour nous inviter à en ressentir la présence », disent les concepteurs.

Ces deux appels à création sont ouverts jusqu’au 8 février 2022 et leurs dossiers consultables ici. Au deuxième trimestre 2022, la SOLIDEO publiera le quatrième, « Naissance » (Thématique Histoire), puis les deux derniers (« Épreuves » et « Magie collective », Thématique Diversité) en 2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.