Covid 19 : Île-de-France Mobilités demande à l’Etat un milliard d’euros

Print Friendly, PDF & Email

Mis à jour le vendredi 15 mai 2020 by Olivier Delahaye

Le Conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités qui s’est tenu ce matin a mandaté Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités et de la Région Île-de-France, pour négocier avec l’Etat la compensation d’un milliard d’euros de pertes de recettes sur l’ensemble de la durée du confinement, qui a débuté le 16 mars dernier.

Plus de 5 millions de Franciliens utilisent les transports en commun chaque jour sur 29 lignes de métros, transiliens et RER ce qui fait d’Île-de-France Mobilités le réseau de transports le plus important au niveau national.

Île-de-France Mobilités anticipe une perte de recettes de près d’un milliard d’euros pendant toute la durée du confinement, due notamment à 2 facteurs :

  • La suspension du « versement transport » – taxe payée par les entreprises de plus de 11 salariés – apportées par les entreprises franciliennes et qui représente plus de 50% des ressources de l’Autorité Organisatrice.
  • La perte est également liée aux recettes des voyageurs : ces revenus issus de la billetterie représentent environ 30 % du budget annuel d’environ 10 milliards d’euros. Île-de-France Mobilités se prépare à de nombreux mois avant de retrouver le niveau de trafic d’avant-crise dans les transports, le temps que l’épidémie de Covid 19 soit complètement maîtrisée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.