Deuxième session pour le budget participatif francilien

227
Logo Budget participatif Idf
Print Friendly, PDF & Email

Inauguré en 2020, le budget participatif de la Région Île-de-France soumet une nouvelle fois des projets écologiques et solidaires au vote des Franciliens.

Depuis le 10 février, les Franciliens peuvent voter pour le 2e budget participatif, écologique et solidaire de la Région Île-de-France. Sur les 903 dossiers envoyés, 701 ont reçu un avis favorable et sont donc soumis au vote.

Jusqu’au 8 mars, tout Francilien de plus de 15 ans peut voter pour ses projets préférés dans l’une des 5 catégories proposées : 
– Alimentation, biodiversité, espaces verts ; (45 % des projets déposés)
– Propreté, prévention et gestion des déchets, économie circulaire ; (23 % des projets déposés)
– Vélo et mobilités propres ; (16 % des projets déposés)
– Énergies renouvelables et efficacité énergétique ; (11 % des projets déposés)
– Santé environnementale. (5 % de projets déposés)

Pour ce faire ils sont invités à se rendre sur le site de la Région : https://www.iledefrance.fr/budget-participatif-ecologique

À l’issue des votes, la Région financera jusqu’à 100% des investissements dans les projets écologiques locaux (projets allant jusqu’à 10 000 euros comme un abri à vélos, un compost collectif, des jardins partagées etc.). Le financement des « grands projets » (au-delà de 10 000 euros) se fera par le biais des aides régionales dédiées. En se soumettant au vote des Franciliens, ces grands projets pourront bénéficier d’une aide supplémentaire de 10%.

En 2020, la première session du budget participatif avait totalisé 630 projets déposés, 479 dossiers présentés au vote des Franciliens, 66 000 votes recensés sur la plateforme pour 473 projets lauréats financés par la Région Île-de-France. Vice-président en charge de l’Écologie, du Développement durable et de l’Aménagement, Jean-Philippe Dugoin-Clément s’en était félicité : « Les citoyens sont de plus en plus sensibilisés aux questions environnementales. Aujourd’hui, ils veulent s’impliquer. Nous avons choisi de leur faire confiance en misant sur l’incitation, la participation et la créativité des Franciliens plutôt que sur la contrainte. Nous voyons aujourd’hui que ce pari est payant et nous poursuivons en ce sens, avec un budget régional consacré pour moitié à la transition écologique ».

D’ici 2024, 500 millions d’euros seront consacrés par la Région aux projets issus de ce budget.