Grand Paris Express : la ligne 15 sud est creusée

263
Tunnelier Marina Grand Paris Express
Le tunnelier Marina au départ de Vitry-sur-Seine, en mars 2020. Société du Grand Paris / Gérard Rollando
Print Friendly, PDF & Email

Marina, dixième tunnelier opérant sur la ligne 15 sud, a accompli son œuvre, bouclant en même temps le creusement de la première ligne du Grand Paris Express.

La plus longue ligne de métro de France est creusée. Ce lundi 20 décembre, Marina, dernier tunnelier de la ligne 15 sud du Grand Paris Express, est arrivé sur le chantier de la gare Créteil-l’Échat, achevant le creusement des 37 kilomètres de la ligne, trois ans et demi après que Steffie-Orbival l’a entamé, en avril 2018.

Dix tunneliers en piste

Parti du puits Arrighi, à Vitry-sur-Seine en mars 2020, le tunnelier Marina a réalisé le creusement de 2,6 km de tunnel avant d’arriver au fond de la gare Créteil-l’Échat. Le creusement de l’intégralité de la ligne 15 Sud a mobilisé l’intervention de 10 tunneliers, dont un a effectué deux parcours (Ellen). Les tunneliers ont posé 128 000 voussoirs formant 18 500 anneaux pour constituer le tunnel de la ligne 15 Sud. Au total, 37 km ont été creusés : 33 km pour le tunnel voyageurs et 4 km pour les voies de retournement des trains et le raccordement des centres d’exploitation de Vitry-sur-Seine, qui servira de site de maintenance des infrastructures de la ligne ainsi que le poste de commandement centralisé de la ligne 15 situé à Champigny-sur-Marne, également site de maintenance et de remisage des trains.

Les 9 autres tunneliers de la ligne 15 sud
Steffie-Orbival : avril 2018 – juin 2019. Du Puits Champigny-Plateau à l’ouvrage Sentier des marins (2,2 kilomètres).
Malala : septembre 2018 – novembre 2020. Du Puits Ru de Nesle à Bry-Villiers-Champigny (4,9 kilomètres).
Ellen : février 2019 – avril 2021. Du Puits Robespierre à la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart (3,9 kilomètres). Puis : du Puits Robespierre à la gare Arcueil–Cachan (0,7 kilomètre).
Amandine : avril 2019 – décembre 2020. De la gare Arcueil-Cachan à Villejuif Louis-Aragon (3,4 kilomètres).
Aby : juillet 2019 – octobre 2021. Du Puits Arrighi à la gare de Villejuif Louis-Aragon (4,3 kilomètres).
Camille : octobre 2019 – juin 2021. De la gare Créteil l’Échat à l’ouvrage Salengro (4,3 kilomètres).
Laurence : janvier 2020 – octobre 2021. Du Puits Île de Monsieur (Pont-de-Sèvres) à la gare Fort d’Issy – Vanves – Clamart (4,2 kilomètres).
Aïcha : janvier 2020 – novembre 2021. De la gare Bry – Villiers – Champigny à l’ouvrage Salengro à Champigny (3,1 kilomètres).
Dieneba : février 2021 – décembre 2021. De l’ouvrage du Bel Air à Vitry-sur-Seine vers le Centre d’Exploitation Vitry (1,1 kilomètre).

Émergence

La fin du creusement signifie aussi celle, progressive, des travaux de génie civil. De nouveaux groupements d’entreprises prennent dorénavant place sur les chantiers de la ligne 15 sud pour installer tous les éléments qui permettront le fonctionnement du métro et assureront la sécurité dans le tunnel. Une multitude d’entreprises et d’artisans vont intervenir simultanément pour aménager les espaces voyageurs et locaux techniques : les murs intérieurs et les plafonds, les portes, fenêtres, serrures, garde-corps et façades ainsi que les réseaux chargés d’alimenter les sites en électricité, en eau et d’assurer le renouvellement de l’air. Cette phase comprend également l’installation des ascenseurs, des escaliers mécaniques et des portes palières dans les espaces souterrains. En surface, les émergences vont progressivement prendre forme.

Président du directoire de la Société du Grand Paris, Jean-François Monteils a d’ailleurs déclaré : « Nous entrons maintenant dans une nouvelle phase de chantier avec l’aménagement et l’équipement des gares, des ouvrages de service et des tunnels. Nous avons déjà équipé 2,6 kilomètres de tunnels avec les voies, caténaires et passerelles. Le Grand Paris express continue de prendre forme de manière très concrète sous nos pieds. C’est la dernière étape avant l’arrivée des premières rames d’essai en 2023 et la mise en service en 2025. »

LA LIGNE 15 SUD EN CHIFFRES
33 km en souterrain
16 gares dont 13 en correspondance avec RER, métro, tramway
1 100 000 habitants concernés et 455 000 emplois
22 communes desservies dans 4 départements : le Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et la Seine-et-Marne.
300 000 trajets quotidiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.