Île-de-France Mobilités reprend la main sur la ligne 1

Print Friendly, PDF & Email

Il y a deux mois, l’autorité organisatrice des transports franciliens avait essuyé un sérieux revers concernant son projet de prolongement de la ligne 1 du métro. Elle vient de revoir son dossier.

Station Rigollots Ligne 1
Perspective de la station Les Rigollots produite dans le cadre des études de Schéma de Principe
(image non contractuelle). Crédit : RATP, Agence Véra Broëz

Le 2 mai dernier, la commission d’enquête publique statuant sur le prolongement de la ligne 1 du métro jusqu’à Val-de-Fontenay remettait un avis défavorable. La commission reconnaissait pourtant l’intérêt général du projet porté par Île-de-France Mobilités (IDFM). Celui-ci ne permet-il pas « une meilleure aux fonctions urbaines de la région, au pôle de chalandise, d’études et d’emploi » ? Ne présente-t-il pas une « alternative à la voiture », contribuant ainsi à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre ? Et ne soutient-il pas « les projets de développement du territoire » ?

Poursuivez votre lecture

En vous abonnant GRATUITEMENT vous débloquez tous les articles et recevrez notre newsletter
Abonnement GRATUIT et sans engagement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.