La centrale solaire de Marcoussis s’ouvre au financement participatif

542
Photomontage Centrale solaire Marcoussis
Photomontage du projet. Crédit : ENGIE Green
Ils partent avec nous
Print Friendly, PDF & Email

Afin d’assurer une partie de leur investissement de 20 millions d’euros, les initiateurs de la future ferme solaire de Marcoussis lancent des cagnottes en ligne.

Nouveaux paysages énergétiques, les parcs solaires se multiplient en Île-de-France. À l’initiative de la commune de Marcoussis (Essonne), surtout connue pour accueillir le Centre national de rugby, le Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Île-de-France (SIGEIF) et ENGIE Green développent une ferme solaire de 23 hectares au lieu-dit Les Arrachis.

Deux collectes

À l’image de la centrale solaire d’Annet-sur-Marne, les porteurs du projet ont décidé de recourir au financement participatif pour assurer 5 % de l’investissement de 20 millions d’euros nécessaire. Deux collectes sont prévues, organisées via la plateforme Enerfip, spécialiste du financement dans les énergies renouvelables.

La première, en obligations simples, sera exclusivement réservée aux habitants de la commune de Marcoussis. Elle ouvrira le 1er mars 2021 à 12 h 30.
Objectif : collecter 100 000 €.
La seconde, en actions, se déroulera en trois phases, privilégiant tout d’abord les riverains directs du projet et les habitants du territoire :
– du 1er mars à 12 h 30 au 15 mars 2021 à 12 h 29 : ouverture de la collecte aux habitants de Marcoussis,
– du 15 mars à 12 h 30 au 28 mars 2021 à 12 h 29 : ouverture de la collecte aux habitants de la communauté d’agglomération Paris Saclay, 
– à partir du 28 mars 2021 à 12 h 30 : ouverture de la collecte aux habitants de l’Essonne et des départements limitrophes. 
Objectif : collecter 1 008 000 €.

Les collectes se clôtureront définitivement le 13 mai.

Temps d’échange

Afin de permettre aux citoyens d’échanger sur le projet et son financement avec les équipes d’ENGIE Green, du SIGEIF et d’Enerfip, une réunion d’information en ligne est prévue lundi 1er mars 2021 à 19 h. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes via l’une ou l’autre des pages dédiées au projet sur enerfip.fr.

Les conditions propres à chacune de ces collectes et notamment les montants minimum et maximum d’investissement par personne, le taux et la durée peuvent être consultés sur :
www.enerfip.fr/marcoussis-reservee, pour la collecte réservée aux habitants de Marcoussis.
www.enerfip.fr/marcoussis, pour la collecte en trois phases.

Écopâturage

Les 23 hectares de la centrale solaire s’installeront sur les 46 hectares des Arrachis, qui furent des terres agricoles jusqu’au milieu des années 1980 avant de servir à accueillir des remblais lors des travaux de réalisation de la Ligne à grande vitesse Atlantique. Le projet de ferme solaire est né en 2017 par la signature d’un bail avec ENGIE et les travaux ont démarré à l’été 2020. Près de 63 000 panneaux photovoltaïques vont être installés. Avec une puissance de 20,3 MWc, la production annuelle sera équivalente à la consommation de plus de 10 000 personnes (Marcoussis compte un peu plus de 8 000 habitants). Le chantier s’achèvera en septembre 2021. Afin d’assurer la maîtrise de la végétation sous les panneaux et de diversifier l’activité agricole en circuit court, de l’écopâturage sera mis en place sur le site via un élevage de moutons.