La Métropole du Grand Paris intègre l’EBTP Seine Grands Lacs

287
Seine Grands Lacs
Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUE DE PRESSE

Après le comité syndical de l’EPTB Seine Grands Lacs, réuni le 12 novembre 2020 et présidé par Frédéric MOLOSSI, le Conseil de la Métropole du Grand Paris, réuni le 1er décembre 2020 sous la présidence de Patrick OLLIER, a approuvé à l’unanimité l’adhésion de la Métropole du Grand Paris à l’EPTB Seine Grands Lacs ainsi qu’une convention de délégation de compétence pour la construction et le financement du casier pilote de la Bassée.

Cette modification statutaire est le fruit de plusieurs années de travail partenarial entre Seine Grands Lacs et la Métropole du Grand Paris, mais aussi avec l’ensemble des membres historiques. Elle est également le résultat des évolutions institutionnelles et de l’exercice des compétences et missions en matière de prévention des inondations par les intercommunalités comme spécifiquement la Métropole du Grand Paris.

Dans ce cadre, 9 conseiller(e)s métropolitain(e)s ont été désigné(e)s pour siéger au sein de la gouvernance de l’EPTB. La Ville de Paris aura 6 représentants, les Départements des Hauts-de-Seine, de Seine Saint-Denis et du Val-de-Marne en auront respectivement 3, 4 et 4. Les communautés d’agglomération de Meaux, de Troyes-Champagne Métropole et de Saint-Dizier, et la Région Grand Est siégeront également à l’EPTB.

« Le syndicat EPTB Seine Grands Lacs accueille la Métropole du Grand Paris au sein de sa gouvernance. Acteur important de la politique de l’eau à l’échelle du périmètre métropolitain, la MGP va pouvoir mieux inter agir avec l’ensemble des autres territoires du bassin versant de la Seine. C’est une gouvernance équilibrée qui fera la pertinence de l’action renforcée du syndicat. Nous ne pouvons que nous réjouir de cette arrivée porteuse d’espoir », souligne Frédéric MOLOSSI, Président de l’EPTB Seine Grands Lacs.

« Après ces 4 ans de négociations, je remercie le Président Frédéric MOLOSSI pour son engagement et sa persévérance. Je me réjouis de cette adhésion qui témoigne du fait que la Métropole est un acteur majeur de la prévention des inondations, tant dans les syndicats de nos rivières locales qu’à l’échelle du bassin versant de la Seine et de la Marne. Nous allons pouvoir œuvrer, avec la Ville de Paris et les 3 Départements de petite couronne, au sein de Seine Grands Lacs et avec l’Etat, à la réalisation d’un projet majeur, attendu et utile pour les habitants », indique Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris.

Le casier pilote de la Bassée : un projet majeur qui devient réalité

Le vote intervenu le 1er décembre 2020 permet également de sécuriser le financement des travaux d’un projet majeur pour améliorer la protection du territoire des crues débordantes de la Seine, réduire les dommages prévisibles et valoriser un écosystème unique porté depuis de nombreuses années par Seine Grands Lacs dans le secteur de la Bassée (Seine-et-Marne).

En cas de crue de la Seine, le casier pilote permettra de stocker par pompage 10 millions de m3 d’eau lors du passage du pic de crue et de réduire les hauteurs d’eau en aval. En accompagnement de la création de cet espace endigué et en concertation avec les acteurs locaux, les habitats typiques de la vallée alluviale de la Bassée seront reconstitués. À ce titre, plus de 12% du budget total de l’opération sont dédiés à l’amélioration de la biodiversité de ce territoire.

Ce projet déclaré d’utilité publique, sera financé à hauteur de 48M€ par l’Etat au titre du Fonds de Prévention des Risques Naturels Majeurs, la Métropole du Grand Paris pour 31M€ eu total et l’EPTB (22M€). Les travaux seront réalisés entre 2021 et 2024.

Le projet global pourrait prévoir d’endiguer au total 9 espaces répartis sur 2 300 hectares dans la vallée de la Bassée, afin de pouvoir stocker 55 millions de m3 d’eau en cas de crue majeure. L’engagement de cette réalisation dépendra du succès de l’opération de site pilote.

Une nouvelle page de l’histoire de l’EPTB Seine Grands Lacs

L’Etablissement public territorial de bassin (EPTB) Seine Grands Lacs est un syndicat mixte ouvert dont le périmètre d’intervention est délimité au Nord par celui de l’EPTB Oise-Aisne, à l’Est et au Sud, par les limites du district Seine-Normandie, et à l’aval par les limites du SAGE Mauldre et de l’unité hydrographique de la Seine Mantoise. Il a pour objet, en tant qu’Établissement public territorial de bassin, à l’intérieur de son périmètre d’intervention, de faciliter la prévention des inondations, la gestion équilibrée et durable de la ressource en eau, ainsi que la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité des écosystèmes aquatiques et des zones humides. Il permettra donc à la Métropole du Grand Paris de participer, en complément son action sur le territoire métropolitain, aux actions sur les bassins amont de la Seine et la Marne, et contribuer ainsi à la solidarité aval/amont et milieu urbain/milieu rural en matière d’inondation. Avec cette adhésion, la métropole contribuera notamment à la gestion des quatre grands lacs réservoirs qui permettent de stocker près de 800 millions de m3 d’eau d’octobre à juin.