La Société du Grand Paris signe ses deux premiers contrats pour le développement du Grand Paris Numérique

92
Logo Societe du Grand Paris
Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUE DE PRESSE

La Société du Grand Paris met en place, au sein de ses infrastructures, des réseaux de transport de données à très haut débit en miroir du réseau de transport de personnes du Grand Paris Express. La Société du Grand Paris a signé deux premiers contrats pour l’exploitation des infrastructures optiques d’une part et le déploiement du réseau mobile dans le Grand Paris Express d’autre part.

Le déploiement des infrastructures optiques attribué à RATP Solutions Ville

La Société du Grand Paris a attribué le contrat d’exploitation technique et commerciale de son infrastructure de communications électroniques à très haut débit (câbles optiques, fourreaux, sites techniques d’hébergement) à la RATP, via sa filiale RATP Solutions Ville.

Ce contrat, d’une durée de 25 ans et d’un montant de près de 500 millions d’euros, permettra la mise en place d’une offre de service très haut débit qui répondra aux besoins numériques de près de
20 000 entreprises franciliennes dont l’écosystème des 68 gares et quartiers de gare en cours de construction (logements, commerces, entreprises…). Plus de 175 000 kilomètres de fibre optique seront disponibles sous les nouvelles lignes de métro dès leur ouverture. Le réseau ainsi enterré permettra d’offrir des services d’une grande fiabilité.

Par ailleurs, des sites d’hébergement technique seront installés dans les gares et ouvrages de service du Grand Paris Express. Les données pourront être ainsi traitées localement selon une architecture spécifique dite de Edge Computing, faisant de l’Île-de-France une région pionnière dans ce domaine. Enfin, ces installations participeront au développement numérique et économique de la métropole. Les premiers clients seront raccordés à ce nouveau réseau dès la fin de l’année 2022.

Le déploiement du réseau d’internet mobile confié à Cellnex

La Société du Grand Paris a choisi la société Cellnex pour déployer sur les lignes 16 et 17 un réseau radio indoor DAS (Distributed Antenna System) qui offrira aux voyageurs une connectivité continue et optimale – voix et data – quel que soit l’opérateur mobile, dans toutes les stations et tunnels entre Saint-Denis Pleyel et Noisy-Champs (ligne 16) et Mesnil-Amelot (ligne 17).

Cellnex garantira la compatibilité de son architecture avec les bandes de fréquences 2G, 3G, 4G et 5G et la neutralité d’accès à ses infrastructures à l’ensemble des opérateurs licenciés avec lesquels il mettra en œuvre des contrats de services. Les voyageurs, quel que soit leur opérateur, seront ainsi en mesure de passer des appels téléphoniques, visio, et plus généralement d’accéder à l’internet mobile.

« Je me réjouis de la signature de ces deux premiers contrats qui marque une première étape dans la réalisation du Grand Paris Numérique. Le réseau de transport de données sera l’autre atout, avec le Grand Paris Express, pour le développement économique du territoire francilien. En effet, il permettra de répondre au développement des usages numériques et bénéficiera aux milliers d’entreprises et de particuliers situés à proximité du réseau. Le Grand Paris Numérique, c’est aussi une prouesse technique qui va permettre aux millions de voyageurs du Grand Paris Express d’avoir accès à un réseau de téléphonie mobile de qualité sur l’ensemble du tracé, y compris dans les secteurs à près de 50 mètres de profondeur. »
Jean-François Monteils, président du directoire de la Société du Grand Paris