La SOLIDEO vend les Jeux pour vanter le BTP

398
chantier SOLIDEO - Village Olympique
chantier SOLIDEO - Village Olympique à Saint Ouen (93) le 09 mars 2021 - Crédit : sennes-cbadet
A vélo dans le grand paris
Print Friendly, PDF & Email

VIDEO. Alors que le secteur du BTP connaît une grave pénurie de main-d’œuvre accentuée par la crise sanitaire, la SOLIDEO produit un film promotionnant ses métiers pour venir à bout de ses chantiers olympiques. 

Les dernières notes de conjoncture de l’Observatoire des métiers du BTP le montrent clairement : le secteur du bâtiment éprouve toutes les peines du monde à recruter. Avec la crise sanitaire, les fortes tensions au recrutement déjà présentes sur certains métiers (notamment l’encadrement) se sont renforcées sur les métiers non qualifiés. Parmi les premiers types de soutien plébiscités par les entreprises pour faire face à cette difficulté figure la mise en place d’actions de promotion des métiers du secteur du bâtiment.

La Société de livraison des ouvrages olympiques (SOLIDEO), qui doit construire très vite un nombre très substantiel de bâtiments, a bien compris l’enjeu et a produit un petit film de présentation de ses métiers pour les promouvoir et recruter : « Construire les Jeux, et après ». La SOLIDEO rappelle que d’ici l’automne prochain, 9 000 ouvriers doivent être mobilisés sur l’ensemble des ouvrages olympiques. Rien que sur le chantier du Village des athlètes, en Seine-Saint-Denis, elle doit passer de 400 à 3 500 ouvriers en quelques semaines.

Pour parvenir à recruter 1 400 maçons, 780 menuisiers ou bien 600 peintres, la SOLIDEO vend les Jeux : « le plus grand événement sportif mondial. Travailler sur ces chantiers n’est pas une expérience comme les autres. Plus de 4 milliards de téléspectateurs verront votre travail, et les plus grands sportifs au monde réaliseront leurs rêves dans des équipements que vous aurez contribué à édifier. À l’image de la construction du Stade de France en 1998, travailler sur les chantiers olympiques représente plus qu’une étape dans un parcours professionnel, c’est une expérience unique de vie. »