L’ADEME Ile-de-France et la Banque des Territoires signent un nouvel accord

117
Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUE DE PRESSE

Fort du constat partagé que la dynamique régionale se construit autour de projets opérationnels, et conscients des complémentarités pouvant naître de leur action commune, l’ADEME et la Banque des Territoires confirment leur partenariat noué depuis plusieurs années avec la signature d’un nouvel accord pour une durée de trois ans (2021- 2024). Signataires d’un premier accord en 2017 qui a permis de soutenir financièrement plusieurs projets d’intérêts communs, elles souhaitent aujourd’hui le renouveler pour contruire une vision globale et apporter des réponses opérationelles en matière de transition éngergétique et écologique aux acteurs nationaux et locaux. L’objectif de la convention est d’apporter un soutien complémentaire financier à des projets de transition écologique et de donner plus de lisibilité aux acteurs locaux d’Ile-de-France.

L’ADEME Ile-de-France et la Banque des Territoires, deux acteurs au plus près des enjeux des territoires

L’ADEME accompagne les entreprises et les collectivités en vue de leur apporter aide à la décision, expertise et financement de leurs projets. Son action est structurée autour de trois domaines d’activités principaux (transition énergétique, villes et territoires durables, économie circulaire et déchets). De son côté, la Banque des Territoires propose des solutions sur mesure de conseil et de financement en prêts et en investissement pour répondre aux besoins des collectivités locales, des organismes de logement social, des entreprises publiques et privées locales et des professions juridiques.

Dans une perspective de déploiement et de massification de la transition écologique en Ile-de-France, les deux institutions renouvellent leur partenariat avec la signature d’un protocole d’accord qui a pour triple objectifs de :

  • poursuivre les partages d’expériences et de bonnes pratiques sur des thématiques d’intérêt commun et identifier des projets et solutions innovantes en faveur de la transition écologique ;
  • renforcer les synergies entre les financements gérés par la Banque des Territoires et l’ADEME en apportant le cas échéant des soutiens complémentaires à des projets de transition écologique portés par des acteurs publics et/ou privés, en particulier dans le cadre de la participation des deux organismes à la mise en œuvre du Plan France Relance en 2021, 2022 et plus récemment en vue des annonces formulées pour « France 2030 » ;
  • donner plus de lisibilité aux acteurs locaux franciliens sur les dispositifs de soutien respectifs de l’ADEME et de la Banque des Territoires.

Une coopération autour de trois domaines d’expertise : la transition énergétique, les villes durables et l’économie circulaire

Leur coopération portera principalement sur les domaines suivants :

  • Accompagner la transition énergétique en soutenant le développement des énergies renouvelables et de récupération avec pour objectif de faire émerger de nouveaux projets en priorisant le développement des réseaux de chaleur et de froid, la chaleur renouvelable, les énergies renouvelables électriques ou encore la méthanisation grâce à une aide financière. Préoccupées par le secteur du bâtiment et de l’industriel, elles associeront leurs moyens pour accompagner la rénovation des bâtiments, et renforceront leur coopération afin d’identifier des industriels prêt à s’engager dans une démarche de décarbonation.
  • Accélérer l’émergence des territoires et des villes durables en lien avec les dynamiques et initiatives existantes (Contrats Relance de la Transition Ecologique…) et accompagner la mobilité décarbonée de demain, en ciblant en particulier le secteur de la mobilité hydrogène et la mobilité active. Parmi les enjeux, cette collaboration participe aussi à l’objectif « Zéro artificialisation nette » via la reconversion de friches polluées. Il s’agit également de soutenir le déploiement de l’agriculture de proximité.
  • Favoriser le passage d’une économie linéaire à une économie circulaire et de ressources ; et appuyer le développement durable du tourisme en lien avec les sujets mobilité et économie circulaire ci-dessus, dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. La mise en place d’instances spécifiques Ce partenariat se réalisera par la tenue de réunions de travail et de fréquents échanges d’information et d’expertise pour renforcer les convergences de positions, de moyens et d’actions. Afin de suivre la réalisation des actions initiées, de favoriser et de coordonner les échanges, un comité de pilotage a notamment été mis en place comprenant les membres de l’ADEME et de la Banque des Territoires.