L’AP-HP signe la vente de l’hôtel Scipion

173
Hotel Scipion
Print Friendly, PDF & Email

L’AP-HP a vendu pour 60,5 millions d’euros l’hôtel Scipion, bâtiment historique du 5earrondissement parisien afin de consolider le plan de financement de sa rénovation de l’Hôtel-Dieu.

Construit à partir de 1565 pour être la résidence de Scipion Sardini, banquier de la reine Catherine de Médicis, l’hôtel particulier devint ensuite un hospice de vieillards, une maison d’accouchements, puis la boulangerie des Hôpitaux de Paris jusqu’en 1974 avant que ceux-ci n’y installent une partie de leur administration Er des logements pour ses collaborateurs à compter de 1983. L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) vient de signer, ce 12 février, son acte de vente au profit de l’investisseur-développeur GDG Investissements. Coût : 60,5 millions d’euros.

Financer l’Hôtel-Dieu

Situé rue Scipion, dans le 5earrondissement de Paris (quartier des Gobelins), l’ensemble immobilier qui comprend un bâtiment classé du XVIe siècle s’élève sur une parcelle de 2 587 m2. Il a d’ailleurs fallu un avis favorable de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture et de la ministre de la Culture en décembre 2020 pour que l’AP-HP puisse s’en séparer et recueillir une partie du financement du projet hospitalier de l’Hôtel-Dieu. Pour 100 millions d’euros d’investissement, l’AP-HP souhaite reconvertir l’Hôtel-Dieu en un « démonstrateur de la médecine de demain comprenant deux volets distincts, mais très complémentaires : un projet hospitalo-universitaire pluridisciplinaire porté par l’AP-HP, axé sur l’innovation en santé et les nouvelles formes de prise en charge ; et une opération de valorisation dite “Parvis“, projet urbain mixte également centré sur l’innovation en santé. »

Nouveau campus

Sous la houlette de l’architecte Jean-Michel Wilmotte, l’hôtel Scipion, lui, doit devenir un campus international « doté des outils du XXIe siècle et conforme à l’évolution des usages sur les nouveaux lieux de transmission du savoir, alliant espaces d’enseignement et logements dédiés aux étudiants ». GDG Investissements vient, par ailleurs, de livrer le campus Fleurus, dans le 6earrondissement, où s’est installée l’École spéciale de mécanique et d’électricité (ESME Sudria). Quant à Jean-Michel Wilmotte, il doit livrer prochainement le nouveau campus de Sciences-Po Paris, situé dans un autre bâtiment historique du 7earrondissement, l’Hôtel de l’Artillerie.