Le parc urbain de La Défense se précise

311
Plan-du-futur-parc-urbain-de-La-Defense
Print Friendly, PDF & Email

Avec la désignation d’un groupement en charge de son aménagement, l’esplanade du quartier d’affaires devrait véritablement changer de visage et se végétaliser durablement.

L’établissement public Paris La Défense a désigné une équipe menée par l’architecte paysagiste Michel Desvigne pour transformer l’Esplanade du quartier d’affaires en un parc urbain de 7 hectares.

Dessiner les grands principes

Entre les bassins Agam et Takis1, ce projet de parc s’étend du nouveau pôle de restauration Table Square, au centre du quartier d’affaires, à la proue de Paris La Défense côté Pont de Neuilly. Depuis 2017, des dispositifs de pré-programmation, à l’image de « Nouveaux paysages » récemment mis en place, ont été installés sur l’Esplanade, à même la dalle, dans une optique éphémère et expérimentale. Le groupement animé par Michel Desvigne Paysagiste va, quant à lui, accompagner Paris La Défense dans une réflexion poussée pour transformer durablement l’Esplanade, en surface et en sous-face (réseaux, assainissement…). Au terme des études effectuées cette année, l’équipe sera en mesure d’établir les futurs grands principes d’aménagement, en vue d’un démarrage des travaux dès la fin de l’année 2021.

Conserver, végétaliser, s’adapter

L’établissement public a déjà des idées précises sur les réflexions à mener :
– préserver la dimension patrimoniale de l’Axe, en travaillant à respecter et à révéler l’héritage de Dan Kiley, le paysagiste concepteur de l’Esplanade en 1972 ;
– renforcer la présence du végétal et de la biodiversité au cœur du quartier d’affaires ;
– adopter une écriture simple, durable, économe : en faveur du réemploi des matériaux, facilitant la gestion à long terme, conservant autant que possible la végétation existante ;
– mettre en œuvre une gestion écoresponsable des eaux pluviales, le traitement qualitatif et récréatif de l’eau pour animer l’espace public ;
– améliorer les liaisons entre Puteaux et Courbevoie mais aussi entre le dessus et le dessous ;
– améliorer le confort des usagers (ombrage, fraîcheur) ;
– s’adapter aux nouvelles fonctionnalités : entre autres les mobilités douces.

Un groupe de spécialistes

L’équipe pluridisciplinaire que Paris La Défense a mandatée est composée d’ingénieurs, d’architectes, de paysagistes, d’écologues et d’urbanistes. Elle a été retenue pour « sa compréhension fine des attendus de Paris La Défense, ainsi que pour ses nombreuses références tant en matière d’aménagements de jardins sur dalle, qu’en espaces publics emblématiques (le jardin des Boulingrins à Monaco, le quartier Otemachi à Tokyo, les jardins du Ministère de la Culture et du campus Jussieu à Paris…) ».

L’équipe :
Agence Michel Desvigne Paysagiste (MDP)
Bureau d’études Arcadis (structure, assainissement)
Société Urban-Eco Scop (spécialisée en écologie urbaine)
Equipe Ville Ouverte (concertation publique) qui regroupe une trentaine d’urbanistes, architectes, ingénieurs et programmistes

Le projet du Parc en chiffres
Superficie : 7 hectares
Un projet long de 600 mètres
21 mètres de dénivelé entre le bassin Agam et le bassin Takis
2017 à 2020 : étapes de préfiguration avec mise en place de dispositifs tests, de durée déterminée
2021 : études par le groupement mené par Michel Desvigne Paysagiste