Le plan du métro de la culture par Lucas Destrem

907
Plan métro paris lucas destrem
Ils partent avec nous
Print Friendly, PDF & Email

CARTOGRAPHIE. Alors que la culture a déserté les rues de Paris depuis plusieurs mois, le cartographe de Limoges Lucas Destrem a renommé les stations du métro parisien pour rappeler à quel point elle est infiniment liée à l’esprit de la capitale.

Porte d’Orléans renommée Espace Le Miroir. La Muette transformée en Musée Marmottan-Monet. Marcadet-Poissonniers devenue Cirque et percussions. En ces temps sombres pour la culture, le cartographe limougeaud Lucas Destrem a redessiné le plan du métro parisien, attribuant à chacune de ses stations un nom lié au patrimoine culturel.

« L’objectif de ce plan est de valoriser des institutions, des objets et des acteurs et actrices culturel.le.s durement touchés par la crise sanitaire du Covid-19, dont les perspectives économiques et psychologiques sont souvent bien sombres, écrit-il sur son site. Il s’agit aussi d’attirer l’attention sur la richesse et la diversité du tissu socio-culturel et artistique de la région parisienne, de mettre en évidence le patrimoine vivant que ces différent.e.s acteurs et actrices protègent, valorisent, étudient et créent, et de rappeler combien ces lieux sont essentiels à l’équilibre de tout un chacun, en ce qu’ils créent du lien, de l’émotion mais aussi font vivre des millions de personnes en France. »

Après un long travail d’identification des quartiers grands parisiens, Lucas Destrem a ainsi renommé plus de 300 stations de métro et gares RER, toutes en relation avec un lieu culturel. Musées, monuments historiques et théâtres, bien sûr. Mais aussi bibliothèques, cafés culturels, ateliers d’art ou cinémas. Ainsi Ledru-Rollin devient La Galcante, librairie spécialisée en presse ancienne bien connue des collectionneurs. La station Château de Vincennes est idéalement renommée en Cartoucherie, haut lieu du théâtre. Finie Kléber, voici Pole Spirit, centre de pole dance. Et Riquet est beaucoup mieux en Cent Quatre.

En creux, le plan ainsi détourné révèle aussi à quel point ces lieux de culture parisienne sont finalement terriblement absents de l’imaginaire du métro. Et el Grand paris Express avec ses gares Vert de Maisons, Antony Pôle ou Les Agnettes n’y remédiera certes pas.

Télécharger le plan ici :