Le T10 creuse son prolongement

Print Friendly, PDF & Email

En panne à la station Jardin Parisien de Clamart, la future ligne 10 du tramway pourrait se raccorder à la ligne 15 du Grand Paris Express grâce à un tunnel.

Chantier du tramway T10
Chantier du Tramway T10 à Châtenay-Malabry et Le Plessis Robinson le 23 février 2022. Crédit : sennse_cbadet

Projet né en 2011 et dont les travaux préparatoires ont démarré en 2017, la ligne 10 du tramway doit parcourir le sud des Hauts-de-Seine à l’horizon 2023. Sur 8 km, son tracé initial prévoit de traverser les villes d’Antony, Châtenay-Malabry, Le Plessis-Robinson et Clamart via, au moins, 14 stations. Deux interconnexions sont prévues : avec le RER B à La Croix de Berny, son terminus d’Antony, et avec le T6 à la station Hôpital Béclère à Clamart. Le tout pour 350 millions d’euros.

Tracé initial du tramway T10
Tracé initial du T10

Traverser la forêt de Meudon

Dès 2015, un prolongement est prévu pour interconnecter le T10 à la ligne 15 sud du Grand Paris Express via sa gare de Clamart. Ce prolongement doit s’opérer à partir du terminus Place-du-Garde et implique un phasage du projet : phase 1 jusqu’à Place-du-Garde, phase 2 jusqu’à la gare de Clamart.

Toutefois, il se heurte à une difficulté majeure : la traversée de la forêt de Meudon. Ainsi, en juillet 2021, une décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise annule l’arrêté de déclaration d’utilité publique (DUP) du projet du 11 octobre 2016, faisant suite à un recours déposé en décembre de la même année par deux associations environnementales. Cette décision très tardive crée un véritable imbroglio au vu de l’avancée du chantier : cessions de terrains réalisées, 100 millions d’euros de travaux déjà engagés, rames déjà commandées… sans parler du vide juridique causé puisque, un mois avant la décision du tribunal, le rapporteur public avait conclu à la légalité de la DUP.

Un scénario à 700 millions

Si le chantier jusqu’à la station Jardin Parisien (terminus provisoire à Clamart) se poursuit depuis lors, le prolongement, lui, est suspendu, le temps pour Île-de-France Mobilités (IDFM), porteur du projet, de prévoir des alternatives à son tracé initial. Après une série d’études, IDFM vient de rendre ses conclusions sur deux trajets possibles : l’un en surface, l’autre en tunnel. Le premier reprend le tronçon prévu lors de la première phase avec une traversée de la forêt de Meudon puis du centre-ville de Clamart en itinéraire dissocié. Le second oublie la station Place-du-Garde pour rejoindre, depuis Jardin Parisien, la gare de Clamart via trois stations intermédiaires, solution privilégiée par IDFM « au regard de l’analyse comparative (opportunité, faisabilité, coûts, attractivité, impacts…) ». Un scénario à 700 millions d’euros quand même. Ce qui contraint IDFM à saisir la Commission nationale du débat public (CNDP) pour une consultation qui pourrait se tenir cet automne.

Scénarion de prolongement du tramway T10 vers la ligne 15
Scénarios de prolongement du T10 vers la ligne 15 du Grand Paris Express.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.