Les 10 infos oubliées de la semaine du 21 juin

108
projet High Garden rueil malmaison
Projet High Garden, à Rueil-Malmaison.
Ils partent avec nous
Print Friendly, PDF & Email

EN BREF : les Français rejettent la smart city, la Samaritaine ouvre au public, Paris lance une Charte pour l’urbanisme transitoire, le projet SERAP entre en phase de livraison…

21 juin
Selon une étude du site d’immobilier Liberkeys, à Paris, la décote atteint -2,6 % pour les appartements situés au 6eétage d’un immeuble sans ascenseur. Dans ce type d’immeuble, l’étage le plus recherché est le 3e (+0,6 %), car lumineux et encore accessible à tous. Au sein d’un immeuble parisien avec ascenseur, l’étage le plus prisé est le 5e(+2,3 %) car très lumineux et possédant souvent un balcon.

22 juin
La Métropole du Grand Paris annonce la signature des actes de vente du projet « High Garden », lauréat de la 2eédition de l’appel à projets urbains « Inventons la Métropole du Grand Paris ». « High Garden » est un écoquartier de 17 hectares situé sur les hauteurs du Mont-Valérien, à Rueil-Malmaison.

22 juin
Bouygues Immobilier révèle les résultats d’une large consultation citoyenne menée auprès des Français sur leur « quartier rêvé ». Les répondants se sont très majoritairement prononcés en faveur d’un quartier convivial, calme, avec une forte présence de la nature. Un quart des répondants souhaitent y retrouver un « esprit village » où tout est accessible à moins de 15 minutes à pied. En revanche, ils expriment un fort rejet de la technologie, puisque seulement 5 % d’entre eux sont attirés par les smart cities.

22 juin
À Cormeilles-en-Parisis, le promoteur indépendant Bécarré annonce la réhabilitation de l’ancienne clinique du Parisis en résidence. Fermée depuis l’été 2020, la clinique va se transformer en résidence de 39 logements au sein d’un projet immobilier qui prévoit également un pôle médical en rez-de-chaussée.

23 juin
Fermée depuis 2005, initialement pour des raisons de désamiantage, la Samaritaine rouvre ses portes après six ans de travaux. Les quatre bâtiments de la rue de Rivoli, propriété de LVMH, comptent dorénavant 20 000 m2 de surface commerciale, un spa, un hôtel 5 étoiles, quatre restaurants, des bureaux, une crèche et 97 logements sociaux. Coût des travaux : 750 millions d’euros.

23 juin
GRDF et Descartes Développement & Innovation, structure de promotion du Pôle d’Excellence Ville Durable de la Cité Descartes, s’allient pour créer un programme d’Open Innovation axé sur le développement du gaz vert. Enjeu : faire émerger des projets entrepreneuriaux axés sur les nouvelles générations de gaz vert au sein d’un département (la Seine-et-Marne) qui compte déjà 15 sites de méthanisation.

23 juin
À l’occasion de la campagne d’été #CPasLoinEnTrain, Transilien SNCF lance son compte Instagram, @cpasloinentrain, qui propose aux Franciliens comme aux touristes de découvrir l’Île-de-France autrement, avec :
– des micro-aventures accessibles en train ;
– des artisans à portée de train ;
– des escapades Transilien ;
– des balades nature au fil des lignes de trains et RER Transilien.

23 juin
Après dix années de développement, COFFIM et Eiffage Immobilier débutent la livraison du projet SERAP, situé Porte de Bagnolet (93), opération de requalification urbaine qui comprend plus de 1 000 logements répartis sur six bâtiments, 1 000 m2 de commerces en pied d’immeuble et un mail piéton.

23 juin
L’Établissement public d’aménagement Paris La Défense ouvre la Maison des projets des Groues, lieu d’information et d’échange sur le futur quartier situé à Nanterre. Opération d’aménagement sur 65 hectares, les Groues doit devenir, à compter de 2023, un quartier habité complémentaire au quartier d’affaires.

24 juin
Au Village Reille, dans le 14earrondissement, Emmanuel Grégoire, Premier adjoint à la Maire de Paris en charge de l’urbanisme, lance la Charte pour l’occupation temporaire et transitoire, visant à faire de ce type d’urbanisme une étape incontournable des projets urbains. Aménageurs, bailleurs, promoteurs, investisseurs ou institutionnels : au total, 45 partenaires s’engagent aux côtés de la Ville de Paris pour soutenir de telles initiatives.